10 vins bio à découvrir

Et si on faisait un petit effort pour l’environnement, en consommant du vin dont la fabrication devrait en principe avoir le moins d’impact possible sur la nature ? On a l’embarras du choix car on ne compte plus les désignations diverses pour qualifier un vin de biologique : Terra Vitis, Agriculture raisonnée, Certification Écocert, Demeter j’en passe et des meilleures…

Alors, comment les départager ? Quelles sont obligations auxquelles doivent se soumettre les vignerons ? Quel est leur cahier de charges pour être certifié bio ?  Pour en savoir plus, je vous invite à jeter un coup d’œil ici. Oubliez les pesticides, herbicides et autres cochonneries qui tuent nos terres et si en plus, on réduit les niveaux de sulfites, cela ne peut pas nous faire de tort. Voici donc 10 vins bio qui devraient vous satisfaire parce qu’ils sont de bons exemples de réussite, chacun dans leur style. Santé ! (Comme d’habitude, cliquez sur le prix ou la photo pour connaître les disponibilités en succursales.)

Les blancs

Passo Blanco, Masi Tupungato, 2015, Vallée de Uco, Argentine

Commençons avec ce blanc à la brillante robe transparente. Un assemblage de pinot grigio et de torrontes, cépage chouchou de l’Argentine qui nous livre ici un nez d’agrumes, de (pamplemousse,  citron) de pêches bien mures et de notes florales. Le pinot grigio apporte son côté plus gras et une pointe d’amertume en finale. Un chouette vin pour une soirée sushi. (13,55$)

Calcari, Pares Balta, Pénédès, 2015, Espagne

Vous connaissez probablement le mousseux de cette maison catalane, un très bon rapport qualité-prix dans les cavas. Ce vin à base de xarel.lo arbore une robe de couleur paille et offre une belle texture grasse en bouche et un nez de…calcaire (d’où le nom). Ce qui lui donne cette certaine complexité, c’est le contact avec les levures après la fermentation pendant 4 mois, histoire de lui donner de la profondeur. Notes de poire et de crème anglaise. C’est fin et rustique à la fois. Très chouette vin pour sortir des sentiers battus (19,95$)

Les rouges 

Château Mothe-du-Barry, Bordeaux supérieur, 2015

Un Bordeaux bio à moins de 15$ ? Surprenant car oui, les domaines bordelais qui sont passés au bio, avec un risque plus grand que dans le sud de la France, (genre le Languedoc) sont plutôt rares. Le pari audacieux est remporté ici avec un bordeaux franc et droit. Un nez très bordelais jeune et fougueux où se mêlent prunes, fruits noirs et touches boisées. Belle réussite et incroyable valeur pour le prix. Quand je pense qu’il y a encore du monde qui achète des vins plus chers et tellement mauvais à l’épicerie, il n’y a plus d’excuse ici… (14,55$)

Bodegas Volver, Paso A Paso Tempranillo 2015, Castilla la Mancha, Espagne

Un tempranillo nerveux et « tendu », tellement qu’un petit séjour en carafe pour l’assouplir et non l’assoupir lui fera le plus grand bien! Nous sommes ici dans l’appellation Castilla La Mancha, région de gros volume de production et donc d’aubaines. Belle structure pour le prix. Les amateurs du genre fruité noir mûr et de style boisé apprécieront. Bonne fraîcheur et solide persistance en finale. (15,50$)

Clos de la Briderie, Touraine Mesland 2014, Vallée de la Loire, France

Je fus quelque peu désarçonné par son premier nez, car ce vin me laissait perplexe. En l’oxygénant un peu dans le verre, j’y ai retrouvé de plaisants arômes de cerise et des notes épicées. En bouche, le cabernet franc y est pimpant et vif  et bien accompagné par le malbec et le gamay. Des tanins surprenamment charnus. Bon prix pour ce vin élevé en biodynamie et qui fait très « bistro ». (16,90$)

Domaine Borie de Maurel, Minervois Esprit d’Automne, 2015, Languedoc-Roussillon, France

Amateurs de vins du sud de la France, vous apprécierez particulièrement ce Minervois à la riche texture, presque onctueuse. Un vin massif et étonnement floral avec une belle intensité non seulement au niveau de la robe profondément opaque, mais aussi au nez avec ces notes de griottes, de tapenade d’olives, de tabac avec un soupçon de réglisse. Pour les plus patients, mettez donc quelques flacons en cave, ils pourraient vous surprendre davantage d’ici 2-3 ans. (17,45$)

Primitivo Salento Classico, Amastuola Societa Agricola, 2014, Les Pouilles, Italie

Un primitivo plutôt poivré et aux fruits très mûrs (prunes et cerises compotées).  Ce primitivo est mûri pendant 18 mois en fûts de chêne et en partie en cuve inoxydable. Un vin généreux pour les soirées entre amis qui les aiment plutôt corsés avec des tanins bien présents. Un vin que je qualifierais de rustique dans le bon sens du terme. Prévoyez deux bouteilles pour une belle soirée. (18,50$)

Aglianico, Di Majo Norante, 2012, Molise, Italie

Que voilà un cépage qui gagne à faire partie de vos achats si vous aimez les vins italiens corsés avec un petit côté sauvage. Ce côté animal et un peu rustre est ce que j’aime retrouver dans l’aglianico, un cépage italien qui ne s’en laisse pas compter. La maison Di Majo Norante a pris ici un malin plaisir à dépoussiérer une appellation qui s’était peut-être endormie sur ses lauriers traditionnels. Résultat : des fruits noirs, des notes musquées et une belle finale qui demande un steak sur le barbecue. (19,30$)

Château du Cèdre, Cahors, 2013, France

Avec ses parfums de violette, de mûres, de cassis, de terre humide et ses tanins charnus, ce malbec est évidemment plus cher que la moyenne pour ce cépage. Mais nous sommes bel et bien dans l’appellation traditionnelle du Cahors et diantre que cela est bon. Vous connaissez peut-être le Chatons du Cèdre, un bel achat à moins de 15$, mais ce grand frère vaut bien qu’on le fréquente de temps à autres. C’est bon, bien fait et droit. Et ça change du malbec argentin, pas toujours si élégant.  (27,15$)

Château Romanin, La Chapelle, Baux de Provence, 2013, France

Voilà un beau domaine qui permet de visiter la Provence dans ce qu’elle fait de meilleur. La Chapelle est un plutôt corsé avec beaucoup de fruits noirs bien mûrs, des notes de garrigue et d’épices du Sud. Ici, pas de bois, juste de l’élevage en cuve. Syrah, grenache, cabernet-sauvignon et mourvèdre donnent un vin qu’on débouche pour les belles occasions ou lorsqu’on a envie de se changer les idées et oublier un peu le Bordeaux traditionnel. Belle trame tannique veloutée. Bon prix pour beaucoup de vin dans la bouteille, comme on dit. (27,75$) À la bonne vôtre ! (FA)