10 vins incontournables à moins de 10$

Il n’en reste pas tant que ça sur les tablettes, mais en cherchant bien, on peut encore trouver de bons petits vins à moins de 10$. Des vins qui sont de meilleurs « rapport qualité prix » que ceux vendus dans les dépanneurs et épiceries et qui de plus, sont produits par des maisons ayant fait preuve de constance dans la qualité, année après année. Bref, des vins « plaisirs de tous les jours » qui ne se prennent pas au sérieux*.

Tocado, Aragon, Espagne

Les amateurs de vin bon marché mais néanmoins « efficaces » ne devraient jamais bouder l’Espagne. Ce Tocado est évidemment très fruité avec un côté épicé provenant de la barrique. Suffisamment de tanins pour que l’ensemble se tienne bien. 85 % de grenache 85 %, 10 % de cabernet sauvignon et un petit 5% de tempranillo. Pour les amateurs, il existe aussi en « vignier » (ou bag in a box) de 3 litres. (8,75$)

Castillo de Monseran, Garnacha, Aragon, Espagne

Un autre classique espagnol qui satisfit toujours le chasseur d’aubaine, c’est ce Castillo de Monseran. Ici, on est plus sur le fruit noir que rouge. Un « chouïa » de boisé et de réglisse. Un vin qu’on peut qualifier de mi-corsé et qui peut surprendre tant il vous rassasiera pour un souper pot-luck. (8,95$)

Vila Regia, Douro, Portugal

Pour la énième fois, ce vin se retrouve encore dans cette liste d’incontournables à moins de 10$ et pour cause, y’a pas grand chose à redire pour 9 $. Tout droit venu du Portugal, pays d’aubaines viniques par excellence, le Vila Regia se distingue encore pour son fruité net, ce côté poivré séduisant et ce petit côté légèrement boisé (cèdre). Impossible de se tromper quand on cherche un vin à moins de 10$ avec de la matière. (9$)

Domaine La Hitaire, Les Tours, Sud-Ouest, France

Voici un bon vin qui donne l’impression de croquer dans le raisin. Rien de transcendant, mais c’est vraiment bien fait. Nez d’agrume, d’arômes floraux et de fruits tropicaux. Beau gras en bouche et belle vivacité dans le gosier. Les cépages ? Ugni blanc, colombard et gros manseng. Clairement un chouette vin des Cotes de Gascogne. Plutôt charmeur., le bougre. (9,25$)

Terre à terre, Jean-Noël Bousquet, Corbières, Languedoc, France

Puisqu’on parlait du Languedoc, n’oublions pas les Corbières, une appellation qui enchante les palais sans prétention. Ce Terre à Terre est bourré de fruits (framboises, cassis), d’épices douces et vous l’avez deviné, de garrigue. Un petit vin gourmand à base de syrah et grenache. Et puis, ce prix irrésistible… (9,40$)

Douglas Green, Chenin blanc, Afrique du Sud

Le chenin blanc est l’un des cépages les plus cultivés dans ce pays, parfois sous l’appellation steen. Ce vin de Douglas Green est frais et fruité, en toute simplicité. Pas d’artifices, rien que du fruit croquant en bouche (pomme verte, melon et fruits exotiques). Vous ai-je parlé du prix ? (9,60$)

Mapu, Cabernet-Sauvignon/Carmenère

Sortons du Vieux continent pour aller plus au sud de chez nous, direction le Chili avec ce vin produit par nulle autre que la famille Rothschild, célèbre pour son Mouton. Nous sommes évidemment à des années lumières de ce grand cru classé de Bordeaux. Cet assemblage de cabernet sauvignon et de carmenère en donne pas mal pour son prix. Du fruit en masse (cassis, mûre), une note végétale si typique du Chili et bien sûr un élevage en fûts de chêne pour arrondir les coins. (9,70$) Si vous cherchez plus élaboré dans la même veine, essayez donc le Escudo Rojo (bouclier rouge en espagnol, traduction aussi de Rothschild)

Château Ksara, Clos St-Alphonse, Vallée de la Bekaa, Liban

Un rouge pour sortir des sentiers battus avec ce produit libanais aux arômes si typiques de cette région. Cerises, épices douces et puis une surprenante fraîcheur. C’est souple un bouche et ça permet de voyager à bas prix dans cette vallée de la Bekaa, l’un des plus anciens vignobles du monde. À essayer sans prétention pour changer de région vinicole.  (9,80$)

Robertson Winery, Cabernet Sauvignon, Western Cape, Afrique du Sud

Voici un autre classique à bon prix que je n’avais pas redégusté depuis des lustres. Un cabernet sud-africain sans fioritures mûri en barils de chêne français pendant 4 mois pour lui donner un plus de consistance. Le résultat est tout à fait honorable et donne un vin aux arômes de fruits noirs poivrés et aux accents de torréfaction. (9,95$)

Les jardins de Meyrac, Pays d’Oc, France

L’autre région à ne jamais négliger en termes d’aubaine, c’est bien le Languedoc, un coin de pays qui sent bon la garrigue et le soleil. Cabernet sauvignon et merlot font bon ménage pour ce vin plutôt simple mais très plaisant. Du bon jus qui ne rechignera pas à accompagner votre pâté chinois, votre hamburger ou vos saucisses italiennes. Avec la légère hausse de prix de la SAQ, il a failli ne pas se retrouver dans cette liste ! De justesse…(10$) À la bonne vôtre !

 *cliquez sur la bouteille pour les disponibilités en succursales

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire