5 vins de la Rioja à essayer

C’est assurément le royaume du tempranillo en Espagne. La région de la Rioja, qui compte plus de 500 producteurs, est connue à travers la planète. Un endroit où il fait bon vire entre forêts méditerranéennes et montagnes. Voici 5 vins pour découvrir cette contrée vinicole. 

Genoli, Ijalba, 2015, Rioja, Espagne

La preuve que dans la Rioja, on ne fait pas que du bon rouge, on y fait aussi de délicieux blancs. Conçu par la maison Ijalba, ce Genoli, à base de viura, est vinifié en cuves d’acier à température contrôlée à 15 degrés. Ici, on privilégie la fraîcheur du fruit. Pomme verte, agrumes, pêche blanche et notes florales sont au rendez-vous. Très frais en bouche avec une texture vive et légèrement onctueuse. Parfait pour l’apéro avec quelques tapas. (14,40$) Toujours en blanc, si jamais vous en trouvez, essayez le tempranillo blanc ! Le Vega tempranillo 2015, des Bodegas Principe de Viana (22,95$) vaut vraiment le détour.

Campillo, Reserva 2011, Rioja, Espagne

Un Rioja résolument moderne et très agréable pour poursuivre. Dans cette masse de Rioja parfois super boisés et lourds, celui-ci offre une jolie légèreté comme on les aime. Sa franche acidité y est pour beaucoup, car oui, c’est un vin qui a du corps et des tanins charnus, mais tout mis ensemble, c’est plutôt bien fait. Arômes de fruits noirs, cuir et vanille. (21,05$)

Glorioso, Reserva, 2012, Bodegas Palacio, Rioja, Espagne

Ce Glorioso est vieilli un an en fûts de chêne et 2 ans en bouteille avant d’être mis sur le marché. Violette, prune, cerise noire, tout y est pour séduire. Très velouté en bouche avec belle finale soutenue. Belle fraîcheur aussi. Bref, du beau travail des Bodegas Palacio. Parfait pour accompagner un gigot d’agneau ou un assortiment de fromages forts. (25,50$)

Marques de Murrieta, Finca Ygay, Reserva, 2011, Rioja, Espagne

Un Rioja qui ne s’en laisse pas compter que ce Murrieta. Ici, le fruit a évolué vers des arômes secondaires de cuir, de cerise noire fumée, de tabac brun et de vanille. Belle ampleur en bouche, avec des tanins bien contenus et une belle acidité qui pirte le tout vers de petits sommets de bonheur. (27,25$) Si le cœur (ou le portefeuille) vous en dit, essayez donc le somptueux gran reserva. (37,75$)

Contino, Reserva, 2010, Rioja, Espagne

Un costaud et racé vin pour terminer la marche de la Rioja avec ce Contino. Vieilli dans des caves qui datent du 16e siècle, cet asemblage de tempranillo (85%), de graciano et de mazuelo a passé deux ans en barils et deux ans en bouteille. Résultat, avec sa robe plutôt concentrée et opaque, il recèle d’arômes de fumée, d’épices et de fruits rouges compotés. Du beau jus solide. Un petit passage en carafe lui fera du bien. Du chorizo grillé serait un bon « match ». (29,45$) (FA)

 

 

One comment