Ça sent l’été dans ce verre !

#Mercredivin ! Il y a des vins qui donnent parfois l’impression en bouche de croquer un raisin juteux qui vous fait saliver à qui mieux-mieux. C’est frais, rafraîchissant et vif. Le sauvignon blanc est l’un de ces cépages qui provoque cette explosion de saveurs et d’arômes fruités . Le vin de ce « mecredivin » en est un bel exemple. Il provient de la région du Gers, à 150 km de Bordeaux, quelque part entre l’océan Atlantique et la chaîne des Pyrénées du sud. Le producteur, c’est François Lurton, une des plus importantes maisons vinicoles françaises. Il fait partie de la cinquième génération de cette famille impliquée dans la viticulture depuis 1897.

Fumées blanches de LurtonSelon l’entreprise, ce sauvignon blanc « Les Fumées Blanches » est le résultat d’une stricte sélection des meilleurs lots après avoir goûté pour chaque millésime entre 100 et 150 échantillons post-fermentation. Jugeant de la qualité année après année de ce vin, on peut les croire sur parole. À l’œil, il a une belle robe jaune pâle et quelques reflets verts. Au nez, ce vin a du mordant comme une véritable une explosion de pamplemousse rose, de fruits tropicaux avec des notes presque mentholées, d’anis et de fenouil.

En bouche, c’est frais, revigorant, fruité, d’une remarquable acidité. Évidemment, ne vous attendez pas à une complexité transcendantale. Mais après tout, c’est mercredi, et donc on cherche un vin plaisir qui en donne pour son argent. Mission accomplie. (14-15$) De plus,si vous avez la fibre « verte », sachez que ce producteur a signé une charte éco-responsable s’engageant à réduire le plus possible son empreinte environnementale, que ce soit dans le vignoble, à l’usine d’embouteillage ou encore dans ses propres bureaux. À la bonne vôtre sur une terrasse, en apéro ou avec une bonne salade estivale. Si si, croyez-le, l’été est à nos portes…

2 comments

  • Xavier-Luc LINGLIN

    … et c’est aussi pour cela que l’on se donne tant de mal.
    Nous passons tant de temps dans la vigne, les caves et en salle de dégustation pour les assemblages que lire des commentaires tels que les vôtres nous récompensent de nos efforts.
    Nous aimons dire que Les Fumées Blanches est un vin décomplexé. Du plaisir sans prise de tête. Une proposition rafraîchissante, droite et élégante de ce qu’un amoureux des sols, et de ce qu’ils expriment au travers des cépages, peut offrir.
    Continuez votre quête de bons vins et nous continuerons humblement à faire en sorte qu’elle croise à nouveau la route des vins de François Lurton.
    Bien cordialement
    Xavier-Luc LINGLIN
    Directeur Général chez François Lurton