Du scotch qui décoiffe !

Le fameux whisky écossais trouve son origine sur des îles situées sur la côte Ouest (Mull, Skye, Arran et Jura) ainsi qu’au Nord (Orcades), mais l’île la plus intéressante est certainement celle d’Islay. Là-bas, la production de cet alcool reflète des caractéristiques typiques : un style tourbeux (peatty), beaucoup de fumée et puis ce côté salin et iodé.

ardbeg-uigeadailUigeadail, Ardbeg, Whisky, Écosse

La distillerie Ardbeg qui officie depuis deux siècles offre toute une gamme de whiskies qui ont avec leur propre spécificité. Ce Uigeadail (prononcez Oog-a-dal) est en tout cas un sacré lascar qui a vieilli en fûts de sherry (xeres), ce qui lui donne ce petit côté de raisins fermentés capiteux. Si vous aimez les scotchs très fumés, tourbeux et avec une très longue finale en bouche teintée de cèdre, de chocolat et d’épices douces, ce Uigeadail est pour vous. Attention, il décoiffe avec ses 54,2% d’alcool, mais pour un whisky corsé et épicé comme celui-ci, on ne s’en plaindra pas tellement chaque gorgée vous en donne pour votre argent. Contemplatif…(155$)

ardbeg10-years-oldArbeg Ten years old, Whisky, Écosse

Peut-être plus rond, (plus approchable diront certains), ce scotch plutôt fruité (agrumes tels que citron et lime) regorge d’arômes d’iode, de notes légères de vanille, de café et de feuille de cigare. C’est riche, légèrement poivré et ça laisse une belle impression de plénitude avec un soupçon de caramel. (94,75$) Assurément deux belles bouteilles à partager pour ces froides soirées hivernales qui s’annoncent à nos portes. Slàinte ! comme on dit là-bas…