Le vin de la semaine : un bon petit blanc pour environ 10$ !

Avouez que là, j’ai piqué votre curiosité ! Direction, le Portugal avec un producteur qui remplit chaque année, 8 millions et demi de bouteilles. Quoi, du vin industriel ? Minute papillon ! En fait, la maison Borges est en effet un géant au Portugal, mais qui a tellement d’étiquettes et de types de vins différents que cela donne le tournis (sans en boire).

Par Frédéric Arnould (lefred@toutsurlevin.ca)

vinhos borgesBorges existe depuis 1884 et est implantée dans la région du Douro, du Dão et dans le nord-ouest du pays, la région du vinho verde. Elle produit aussi bien des vins tranquilles que de l’effervescent et du fortifié (du porto). Vous connaissez peut-être son vinho verde de base, le fameux Gatao avec son étiquette de chat, mais vous connaissez sûrement moins leurs autres produits. Normal, plusieurs sont disponibles en importation privée seulement.

mousseux borges

 

À ce propos, surveillez l’arrivée prochaine de leur mousseux, le Real Senhor brut, à base de…touriga nacional ! Un cépage du Douro qui donne ici un mousseux très vineux, et produit selon la méthode classique champenoise. Complexe et très bien fait pour 25$.

 

Meia Encosta Blanc, Dão, Portugal, 2015

Ce qu’il y a de bien avec le Portugal, c’est qu’on n’essaie pas d’accommoder les cépages traditionnels cultivés et vendus aux quatre coins du monde. Ici, vous n’y trouverez pas vraiment de merlot, de cabernet sauvignon ou de chardonnay. On a toujours la présence d’esprit de focaliser ses efforts sur les cépages autochtones. Dans le cas du Meia Encosta, produit dans le Dão, région où l’on cultive sur des sols granitiques pauvres, on a affaire à un assemblage de malvasia-fina, d’encruzado, de bical et et de Fernão-Pires. Ici, pas d’élevages en fûts de chêne, on reste dans la cuve en inox pour préserver la fraîcheur et la pureté du fruit.

meia encosta blancDégustation : Le vin porte une robe pâle couleur citron. Au nez, il sent bon l’ananas, les fruits tropicaux, le fruit de la passion, avec cette petite touche minérale typique de la région du Dão. En bouche, l’acidité jaillit mais ce vin a une certaine rondeur, un certain gras rassasiant. Ce qu’on en garde, c’est un vin frais, bien équilibré, en toute simplicité mais qui persiste en bouche quelques secondes. À ce prix-là, c’est presque du vol…

Accords : Aussi bien servi en apéritif sur nos terrasses, ce vin a suffisamment de matière pour accompagner une bonne salade de printemps, un plat de poisson ou pourquoi pas quelques fruits de mer.

Rapport qualité-prix : Que dire de plus, sinon que ce petit vin blanc l’emporte sur d’autres vendus parfois bien plus cher. Sur nos tablettes au prix de (12,45$), il est disponible exclusivement dans les SAQ Dépôt. Ce qui veut dire que si vous achetez une caisse de 12 (composée de plusieurs bouteilles différentes, si vous le souhaitez), ce vin vous reviendra à 10,45$ ! Une aubaine pour un vin aussi bien fait que celui-là. À la bonne vôtre…