Les 3 vins de la semaine

Pleins feux sur la France cette semaine avec 3 régions complètement différentes et donc forcément 3 vins aux antipodes l’un de l’autre. Un voyage dans le Haut-Médoc jusqu’au pays du Gard en passant par la Loire ? Suivez le guide…

Pont Neuf, Vin de pays du Gard, 2015 France

Un chouette petit vin bio pour commencer avec ce vin du pays du Gard. Vous allez me dire, quoi un vin de pays, mais ça doit être bâtard ça comme vin ? Pas du tout, ce n’est pas un vin d’appellation parce que dans la région du Côstières-de-Nimes, le merlot et le cabernet sauvignon ne sont pas autorisés, donc ce vin est classé comme vin de pays. Mais qui s’en plaindra ? Franchement, cet assemblage de merlot, marselan, caladoc, syrah, et de cabernet est plutôt juteux et sent bon la garrigue. C’est plein de fruits rouges bien mûrs et ça fleure bon l’été et les cigales. On a déjà hâte au premier barbecue pour dévorer une grillade en compagnie de ce vin gourmand. (15,35$)

Clisson, Muscadet Sèvre et Maine, Olivier Père et fils, 2012, Loire, France

Ceux qui me lisent de temps à autres savent que la Loire fait partie de mes régions « chouchous ». Ici, on a affaire à un bon muscadet. Le cépage ? Melon de Bourgogne bien sûr ! Drôle de nom pour un raisin aux arômes de miel, de citron, de fleur blanche et pommes vertes et fruits secs. Ce vin originaire de la région de Nantes, classé comme cru du muscadet, a été élevé pendant 24 mois sur lie ce qui lui donne une bonne longueur et un peu de gras en bouche. Oui, c’est plus cher que ce qu’on s’attend à payer pour un muscadet (21,15$), mais ça change de  la Sablette (attention, je n’ai rien contre ce vin simple et bien fait) et ça fait du bien.

Moulins de Citran, Haut-Médoc, 2009, Bordeaux, France

Ce deuxième vin du domaine Citran ne traîne jamais trop longtemps sur les tablettes, et celui-ci ne devrait pas faire exception. Le millésime 2009 est généreux, avec des tanins déjà très soyeux et beaucoup de fruit noirs (prunes, cassis). Déjà on y décèle les arômes secondaires du Bordeaux (cuirs, tabac…). Il est prêt à être consommé dès maintenant et il fera des heureux parmi les amateurs de Bordeaux classiques. Bonne bouteille pour un souper entre amis ce week-end. (29,55$) À la bonne vôtre ! (FA)

Publicités