Les charmes obsolètes du Bordeaux

Boire un Bordeaux, c’est peut-être un peu cliché, un peu conventionnel, mais c’est aussi réconfortant. Comme si on retournait dans la maison familiale, à la recherche d’odeurs du passé, de ce qui nous rapproche de nos racines. Ouvrir un Bordeaux, c’est un peu tout ça. Pourquoi ne pas redécouvrir les charmes obsolètes des vins de cette région avec quelques bouteilles qui n’assècheront pas votre portefeuille.

Par Frédéric Arnould (lefred@toutsurlevin.ca)

On a beau rêver à la liste publiée en 1855 des prestigieux grands crus classés, peu d’entre nous ont eu l’occasion de déguster les 88 « châteaux » qui la composent (61 rouges et 27 blancs). Et pour cause, quand le Château Pétrus 2005 se détaille à 6325 $ ou que le Château Latour 2012 se vend à 1920$, difficile de s’en procurer, à moins de s’appeler Rockfeller, Rotschild ou pire…Trump. Pourtant, un bon Bordeaux ne devrait pas nous faire ré-hypothéquer notre maison. En fait, il existe sur le marché bien des Bordeaux plus que bien faits et pour une fraction du prix des grands crus. Il suffit de sortir des grandes appellations pour se concentrer sur des vins qui en valent vraiment la peine.

landryChâteau Puy-Landry 2014

Que voilà un Bordeaux « plaisir » à un prix plus qu’abordable ! Moins de 16 dollars pour un bel assemblage de merlot, de cabernet franc et de cabernet-sauvignon, c’est le défi relevé et gagné par la famille Moro du Château Puy-Landry. Ce 2014 est à déjà point, mais rien ne vous empêche de le garder 2 ou 3 ans histoire de voir se développer des arômes secondaires. Personnellement, je l’aime dans sa jeunesse avec de la baguette, quelques charcuteries et un bon petit fromage à pâte molle. (15,70$)

marsVieux Château Champ de Mars 2010

Un cran au-dessus, toujours la même appellation « Côtes de Castillon » et toujours les mêmes Moro. Ce « Vieux Château Champ de Mars » a pas mal plus d’ampleur et de définition. Des fruits rouges à la pelle, quelques notes minérales et végétales, des tanins doux et bien définis en font un vin qui mérite qu’on s’y attarde. Il sent le  Bordeaux à plein nez. Ce petit goût si expressif en bouche, ce bois de cèdre, ces fruits tout en retenue, bref, du Bordeaux classique, quoi… Achetez-en quelques flacons et goûtez-le chaque année d’ici 4-5 ans. (22,20$)

 

etiquette-chateau-bujan-2012-dc9caChâteau Bujan 2012

Restons dans les vins de « Côtes » avec cette fois-ci le Château Bujan, un « Côte de Bourg ». 75% de merlot, 20 % de cabernet sauvignon et 5 pour cent de cabernet franc pour la fraîcheur en bouche, ce Bordeaux a passé 18 mois en fûts de chêne. L’ensemble est plus musclé, plus boisé mais très bien équilibré. Du fruit noir (cassis et cerises noires), de la boîte à cigares (cèdre) et des tanins fermes qui encadrent bien le tout. Un vin bien fait que je revisite depuis plusieurs millésimes avec toujours le même plaisir et la même satisfaction. (21,65$)

ramafortChâteau Ramafort, Médoc, Cru Bourgeois

Un joli nez de fruits rouges et d’épices. Un Bordeaux classique à la trame tannique solide. Généreux avec une belle longueur en bouche. (50 pour cent cabernet-sauvignon, 50% merlot) Classique et très agréable. Un bon achat. (14,25$ pour la bouteille de 375ml ou 24,35$ pour les 750ml)

 

 

montaiguillonChâteau Montaiguillon, Montagne St-Émilion, 2012

Un vin qui origine des parcelles voisines de la prestigieuse appellation St-Émilion pour fermer la marche des rouges recommandés cette semaine. Moins chère que celle des St-Émilions, cette appellation offre un bon rapport qualité-prix avec pourtant presque les mêmes caractéristiques de terroir. Cerises noires, mûres, tabac, et quelques notes épicées. Une belle charpente qui lui permettra encore de se bonifier dans quelques années. (23,85$)

cailleteau

Château Cailleteau-Bergeron 2013

Un blanc pour finir avec un classique de 100% sauvignon blanc bordelais. Avec une étiquette on ne peut plus classique, loin des étiquettes « « groovy » tape à l’œil, le Cailleteau-Bergeron est un bon exemple de vin simple, rempli de fruits avec une belle acidité en bouche. Compagnon idéal de la terrasse, ce vin qui « explose » d’agrumes tels que le pamplemousse, se comportera bien avec une salade de fruits de mer, quelques sushis ou simplement avec quelques tapas. (16,45$) Vive les Bordeaux à petits prix et à la bonne vôtre…

 

4 comments