Les trois bons achats de la semaine

chateaudepoceChâteau Pocé, Sauvignon blanc, Touraine, 2015, France

Un joli blanc de la vallée de la Loire pour commencer avec ce sauvignon provenant de la petite commune de Pocé-sur-Cisse sur la rive nord du fleve. Sur ce domaine, on a choisi l’agriculture raisonnée pour cultiver la vigne, histoire d’essayer de respecter le plus possible l’environnement. Ce sauvignon vous donnera beaucoup de plaisir si vous appréciez les arômes vifs de pamplemousse, de zestes d’oranges, de parfums de fleurs blanches et une petite végétale si typique du cépage. C’est tout ce qu’on bon sauvignon blanc doit offrir. (15,80$)

 

fronsac-chartierFronsac, Chartier Créateur d’Harmonies,2012, France

Quand on parle des « vedettes » au Québec, il règne une sorte d’omerta. Pas question par exemple de dire ce qu’on pense (en disant du mal à raison) de mauvaises productions. Connaissez-vous par exemple un seul chroniqueur qui ait osé critiquer un album de Céline Dion ? Moi non plus. Dans le vin, c’est pareil, car c’est un très petit milieu au Québec. Un Québécois qui fait du vin en Europe, on ne peut en dire que du bien, non ? Surtout si c’est François Chartier…Et le revoilà avec un Fronsac 2012 ! Le maître ès sommellerie moléculaire, éleveur de vins depuis peu, présente ici son assemblage de merlot (86%), cabernet franc (10%) et cabernet sauvignon (4%). François Chartier fait toujours équipe avec le vigneron-consultant Pascal Chatonnet, une formule gagnante encore une fois pour cette cuvée. Car oui, ce rouge est bougrement bien fait. On voudrait en dire du mal qu’on y arriverait pas. Ce Fronsac sent le bordeaux à plein nez. De la prune, un peu du cassis, de la cerise et un voile de cèdre. En bouche, on est saisi par la fraîcheur qui en émane. Juste en bas de 20 dollars, on apprécie beaucoup. (19,45$)

montesaLa Montesa, Palacios Remondo, Rioja, Espagne

La famille Palacios fait partie de l’Histoire du vin en Espagne depuis plus de 3 siècles. De génération en génération, les membres de la famille se sont passé le flambeau. De nos jours, le porte-étendard  familial s’appelle Alvaro Palacios et l’on peut dire que ce personnage haut en couleurs donne caractère et savoir-faire à ses vins. Même si sa gamme de produits s’étend sur plusieurs appellations, attardons-nous à ce qu’il fait dans la Rioja avec cet assemblage de grenache (85%) et de tempranillo (15%). Si vous aimez les vins espagnols denses et corsés, vous serez servis avec la Montesa. Tout y est, des arômes de fruits très mûrs voire confiturés, des notes de kirsch, des effluves boisés (cèdre) et de cuir. C’est costaud (14,5% d’alcool) mais une belle acidité allège le tout, quant aux tanins, charnus, ils ne sont pas du tout asséchants. Un vin somme toute, bien équilibré. Construit  pour durer quelques années dans votre cellier, un vin solide et très réussi. (20,60$)  

2 comments

  • robertguidi

    Le Fronsac de M. Chartier est une belle revelation , Belle couleur rouge, petit reflet violace, premier nez de Champignons et sous-bois(Automne), aromes de vanille, fruits rouges murs, meme un peu de cerise, un leger floral (violette). En bouche on retrouve les fruits ,tanins souples equilibres a légèrement charpente, retro olfaction du premier nez est ressenti, belle finale en rondeur et assez soutenue,
    Vin tres Plaisant avec une viande rouge , un poulet bien poêle et sauce Champignon, ou un croustini de tartare de Cheval