Les trois vins de la semaine

Trois bons « rapport qualité prix » à moins de 17$ trouvés du côté de la Toscane, de la Vénétie et de l’Espagne…

Fumaio, Banfi, 2016, IGT, Toscane, Italie

Un vin découvert l’an passé et qui revient chez nous une fois encore. Moitié chardonnay et moitié sauvignon blanc, ce Fumaio a trois caractéristiques : très vif, sans bois, juste du fruit. Le petit côté acide du sauvignon est un peu tempéré par le plus rondelet chardonnay. Agrumes et timides notes florales sont au rendez-vous. Maintenant que les terrasses commencent à se parer de chaises et de tables, et que le mercure monte petit à petit, ce vin devrait vous aider à patienter d’ici les tant attendues chaleurs estivales. (15,45$)

Justo, Cesari, 2014, Venetie, Italie

Un nouveau venu sur les tablettes cette année et déjà très bon rapport qualité prix que ce « Justo » (juste ce qu’il faut) de la Vénétie. Cesari, producteur d’amarone, livre ici un assemblage de corvina et de merlot, plutôt séducteur. Juste ce qu’il faut de courbes arrondies et d’amertume pour équilibrer l’ensemble. La bouche est très vive avec une belle acidité. Arômes de raisins parfumés à la vanille, de prune, bref beaucoup de fruit dans ce vin. Justo est vinifié selon la méthode de « ligero appassimento », où l’on fera « légèrement » sécher les raisins au soleil sur paille afin qu’il se gorgent de sucre et qu’ils soient un peu desséchés, mais pas trop. Juste bien quoi… (16,55$)

El petit bonhomme, 2015, Jumilla, Espagne

Une cuvée que j’avais découverte lors de mon séjour de plusieurs années dans l’ouest canadien et qu’il fait bon de retrouver sur les tablettes ici. Ce vin qui porte d’ailleurs le nom de la vigneronne montréalaise Nathalie Bonhomme, établie depuis un sacré bail dans la région d’Alicante en Espagne, est à l’image de de sa propriétaire : exubérant, plein de sourires et de bonne humeur. Un assemblage de monastrell (mourvèdre), grenache et syrah qui déborde de fruit (cerise, prune et mûre) et a des notes épicées poivrées. Un « sérieux » vin de copains « diablement » bien foutu. (16,95$) À la bonne vôtre ! (FA)