Les trois vins de la semaine

Pas besoin de prendre une deuxième hypothèque pour boire du vin qui vaut la peine. Cette semaine, trois vins de trois régions qui offrent de bonnes bouteilles avec du plaisir à la clé, à prix d’ami.

Santa Julia, Chenin blanc, 2016, Mendoza, Argentine

Un petit vin blanc pas compliqué,  comme on les aime pour la terrasse et les beaux jours ensoleillé (ils arrivent, on l’espère). Ce chenin blanc nous provient de la vallée de Mendoza, en Argentine, histoire de vous prouver que ce n’est pas juste du malbec qu’on y cultive, fort heureusement. Un vin très aromatique où le fruité abonde (abricot et pêche) sans aucun apport de bois. Belle acidité très agréable. Un peu de plaisir à petit prix. (11,65$)

Tons, Duorum, Vallée du Douro, 2015, Portugal

Le Portugal demeure un des pays qui produit des vins de bonne qualité à des prix défiant parfois toute concurrence. Autant dans les hauts de gamme que les vins d’entrée de gamme. Duorum est une marque née de l’union de deux grands vignerons, l’un de l’Alentejo, l’autre du Douro. Du fruit, du fruit en encore du fruit (rouges et noirs). Un vin est plutôt intense au nez avec un petit coté épicé (merci la barrique de chêne), qui, en bouche, est plutôt souple avec des tanins fondus. Grillade de poulet ? Ce portugais devrait bien convenir. (14,95$)


Pinot noir, Errazuriz, 2016, Aconcagua Costa, Chili

Pour changer des pinots noirs bas de gamme de la Bourgogne, le Chili est à coup sûr un bon plan de rechange. Ce vin est issu de vignes plantées à 12 kilomètres de l’Océan Pacifique, une proximité qui garantit une fraîcheur salvatrice du climat de type méditerranéen. Résultat, ce pinot noir est un petit délice d’élégance avec ses arômes de fruits des bois, de framboise avec quelques notes florales. Pas du tout un pinot « solaire » où la chaleur déborde, mais bien un vin bien équilibré avec une bonne fraîcheur en bouche. (24,95$) Bon vin bien réussi. À la bonne vôtre ! (FA)

Publicités