Les trois vins de la semaine

Et si on redécouvrait le Sud de la France ? Parce que dans le fond, c’est là qu’on retrouve de bonnes fioles à bon prix, non ? Gascogne, Roussillon et Sud-Ouest se retrouvent sur les 3 bouteilles de la semaine.

Domaine du Tariquet, Sauvignon blanc, 2016, Côtes de Gascogne, France

Un des classiques de la Gascogne de la part d’un des plus grands domaines vinicoles en superficie de la France. Un sauvignon blanc vif, loin du cliché néo-zélandais avec ses fruits tropicaux. Ici on met l’accent sur les fleurs blanches et le croquant du fruit mûr. Minéral diront certains avec en plus ce côté gazon fraîchement coupé. Eh oui… Comme le dit si bien le chroniqueur Jean Aubry, « on ne cassera pas trois pattes à un canard ». Mais, ça fait du bien par où ça passe. (13,55$)

Les vignes de Bila-Haut, M. Chapoutier, Côtes du Roussillon Villages, 2014-2015, France

Michel Chapoutier est un des monuments du vin français. Parce qu’il est illuminé, entreprenant, un peu fou…Tout ça dans le bon sens du terme. Un homme « excessif » mais qui fait du bien bon jus. Ce vin est mon coup de cœur cet été. Un vin festif du Roussillon à base de syrah, grenache et carignan. Le vin à boire entre amis par excellence. C’est plein de mûres, de cerises noires, avec un soupçon de réglisse et de poivre. À ce prix-là, c’est pas mal du tout pour ce 2015 à (15,55$). Mais si vous fouillez bien dans votre succursale, vous trouverez peut-être le 2014 en magnum (1,5 litre) du millésime 2014 pour seulement 30$ ! Personnellement, je m’en suis acheté deux car avec les amis, un litre et demi de bon jus dans la même bouteille, ça ne se refuse pas. (30$)

Le Vin Noir, Brulhois, 2012, France

Ce « noir » est produit sur un vignoble qui s’étend sur 200 hectares entre Toulouse et Bordeaux. Du tannat, du merlot et du cabernet franc composent ce vin du Sud-Ouest de la France. Avec sa robe sombre presque opaque, il est clair que ce jus est très axé sur le fruit noir, les épices et la réglisse. On parle ici de vin qui va bien avec les grillades du mois d’août. Et avec son prix réduit de presque deux dollars depuis l’an dernier, c’est un chouette vin à redécouvrir. (17,40$) À la bonne vôtre ! (FA)

 

 

Publicités