Les trois vins de la semaine

Après, les belles journées ensoleillées, ça commence à sentir vraiment l’automne. Il est temps de dépoussiérer la mijoteuse et de commencer à penser à sortir les manteaux d’hiver de la penderie de cèdre. Allez, hop ! On se réconforte avec 3 jolies quilles à moins de 18$*.

Romio, Superiore Riserva, Sangiovese di Romagna

Alors, ceci devrait plaire à bien du monde. D’abord pour le prix (13,90$), ensuite pour le petit côté « comfy food » et ensuite pour son côté intense, vanillé avec une belle structure. Ce vin provient de la région italienne d’Émilie-Romagne, au nord de la Toscane, et est produit par des vignerons indépendants rassemblés sous le collectif Caviro. Oui, ce vin est boisé et bien charpenté (pas avec du 2 par 4, rassurez-vous), mais il est très charmeur avec un chouïa de sucre résiduel de 4,6 grammes. Mais le tout est somme toute bien équilibré. Un chouette vin d’automne pas cher pour un rôti de palette ou un spaghetti aux boulettes.

Dogheria, Pinot bianco, 2016, Poderi dal Nespoli, Émilie-Romagne, Italie

Voici un pinot blanc issu lui-aussi d’Émilie-Romagne, mais dans un tout autre registre. Ce vin blanc, très aromatique, plutôt léger et pas compliqué (normal pour un pinot blanc), fait plaisir à boire. C’est frais avec ses arômes d’écorce d’orange et ses petites pointes minérales. Essayez-le avec des sushis, cela pourrait vous surprendre. (14,55$)

Moraza, Tempranillo, 2016, Rioja, Espagne

Un tempranillo espagnol de la Rioja, concocté en partie grâce à un Québécois, Patricio Brongo, qui, il y a quelques années produisait un cidre de glace (Cryolamus), sur le domaine Antolino-Brongo à St-Joseph du Lac. Le domaine n’existe plus, mais cela n’a pas empêché le Québécois de poursuivre son aventure en Espagne. Qui prend femme, prend pays dit-on. Il a donc épousé une fille de la famille Moraza dans la Rioja. Ce tempranillo risque de désarçonner les amateurs de rioja traditionnellement boisé puisque ce vin est élevé en cuves de béton. Donc priorité au fruit. Très digeste, aucune lourdeur dans ce vin bio bien ficelé.(17,50$) À la bonne vôtre !

*cliquez sur le prix ou bouteille pour les disponibilités à la SAQ

Publicités

Laisser un commentaire