Les trois vins de la semaine

Un petit tour par le Sud de la France cette semaine entre autres pour un vin qui fait partie de notre univers vinique depuis des lustres. À tel point qu’on l’oublie de temps en temps. Pourtant, lui et certains autres sont de respectables classiques*.

Parallèle 45, 2015, Côtes du Rhône, France

Comme ce vin de Paul Jaboulet Aîné. Pourquoi ce nom ? Tout simplement, parce que le 45e parallèle nord passe à deux kilomètres des caves de la maison Jaboulet. Aucun accent boisé car pas de passage du vin en fûts ici. Ce Côtes du Rhône, fait de grenache et de syrah, a été bien élevé en cuves d’inox et en bouteilles. C’est droit, fruité avec une belle charpente pour un vin de ce prix. Finale poivrée très agréable et non dépourvue de fraîcheur. Des grillades, une paella ou des  merguez feront l’affaire. (15,60$)

L’Orangeraie, Cabernet sauvignon, Vignobles Lorgeril, 2016, IGP Cité de Caracassone, France

Restons dans le sud de la France avec une nouveauté intéressante qui vient d’arriver en succursales. Ce cabernet sauvignon du Pays d’Oc, gorgé de soleil, sent bon les fruits bien mûrs (cassis, mûres) avec des notes d’eucalyptus. C’est solaire et puissant et disons-le, fort agréable. Le tout, à un prix d’ami qui devrait en séduire plus d’un. Que demander de plus à ce coup de cœur ? (13,95$)

Château Pesquié, Quintessence, 2015, Appellation Ventoux Protégée, France

Le nouveau millésime de cette Quintessence fait son entrée cet automne chez nous. Le domaine familial depuis trois générations du Château Pesquié frappe encore une fois dans le mille avec cet assemblage de syrah et grenache. Arômes de griottes, de garrigue, d’olives noires et de café torréfié. Puissant mais pas trop. Il devrait bien vieillir d’ici quelques années aussi. Un petit séjour en carafe de 30 minutes ne devrait pas lui faire de tort. (23,55$) À la bonne vôtre ! (FA)

*cliquez sur la bouteille ou le prix pour connaître les disponibilités en succursales

Publicités

Laisser un commentaire