Les trois vins de la semaine

Trois vins, deux points communs. Le premier c’est qu’ils contiennent de la syrah (ou shiraz) à des degrés divers. Le deuxième, c’est qu’ils devraient vous plaire pour leurs caractéristiques propres. De la France à l’Italie en passant par l’Australie.

Halos de Jupiter, Michel Gassier, 2016, Côtes du Rhône, France

Le sympathique Michel Gassier qui officie surtout dans les Costières de Nîmes et dont le rosé Buti Nages rencontre un joli succès dans nos contrées, a lancé ce projet dans le Côtes du Rhône avec un œnologue de Châteauneuf du pape. Le résultat est des plus intéressants : un assemblage de grenache (80%) élevé en cuves de béton et de syrah qui a passé quelques temps en fûts de chêne. Le vin de bistro polyvalent par excellence parfait pour votre prochain réservation dans un resto apportez votre vin. (17,90$)

Kilikanoon, Killerman’s run, Shiraz, 2015, Clare Valley, Australie

Même s’ils ne représentent que 6 pour cent des ventes de la SAQ en volume, les vins tranquilles australiens ont toujours la cote auprès des amateurs. La maison Kilikanoon récidive avec le millésime 2015 de son Killerman’s run. Un 100% shiraz très « bombe de fruits », plutôt rondelet en bouche et soyeux grâce au séjour en barriques de chêne. Le compagnon idéal d’une bonne pizza maison ou d’un burger bien garni et relevé. (21,95$)

La Grola, Allegrini, 2014, IGT Veronese, Italie

Et pourquoi pas un italien séducteur intense pour accompagner un bon plat en sauce ou une belle viande ? Ce puissant mais néanmoins élégant vin de la maison Allegrini nous charme avec son fruité généreux du cépage corvina (comme dans les amarones de la Valpolicella) avec une petite touche de syrah. 16 mois d’élevage dans le chêne, 10 mois en bouteille et le tour est joué. Fruits rouges mûrs, moka et sensation de plénitude en bouche. (29,95$) À la bonne vôtre ! (FA)

Publicités

Laisser un commentaire