Les trois vins de la semaine

Un vin bio du Portugal, une syrah sicilienne et du grenache espagnol comme on l’aime, c’est le menu de cette mini carte de vins pour votre semaine.*

Garnacha Artazuri, Artadi, 2016, Navarre, Espagne

Un vin comme on aime en découvrir de temps à autres. Élaboré par le producteur Artadi établi dans le Rioja et qui élabore des vins de très haut calibre (pensez jusqu’à 400 dollars la bouteille), ce grenache qui provient de la région de Navarre a tout ce qu’il faut pour devenir l’un de vos petits classiques qui fait mouche. Arômes de violette et de cerises noires très juteuses. Belle acidité, fruit coquin, encadrement boisé bien dosé, très gourmand. Bon vin de bistro très accommodant. (15,65$)

Ruggiero, Assuli Baglio, Syrah, 2015, Terre Siciliane, Italie

Que voilà une belle syrah juteuse comme on les aime, importée tout droit de la Sicile. Et pas une once de bois dans l’élevage de ce vin gourmand poivré à souhait et au fruité souple réglissé. Tel un funambule expérimenté, ce vin est tout en équilibre. Un bon rapport qualité prix qu’on aimera revisiter à tout moment de l’année et qui en plus est très polyvalent, du plat de pâtes au poulet au four. (17,90$)

Altano, Quinta do Ataìde, 2015, Douro, Portugal

L’un des rois du porto, la maison Symington, est devenu le plus grand producteur en agrobiologie dans le Douro, ce n’est pas rien. Après la version “traditionnelle” du Altano, très souvent encensé par la critique pour son prix dérisoire et sa qualité constante, voilà que sort sur notre marché la version bio. Rendement plus faible oblige et manutention plus exigeante dans le vignoble, le vin est forcément plus cher. Mais la qualité est au rendez-vous une fois encore, avec moins d’intrants chimiques. Arômes typiques des vins du Douro : fruits rouges et noirs très mûrs, quelques épices provenant de l’élevage en barriques.  (18$) À la bonne vôtre ! (FA)

*cliquez sur la bouteille ou le prix pour la disponibilité en succursales   

Publicités

Laisser un commentaire