Les trois vins de la semaine

Un trio 100% français cette semaine : Bordeaux, Sancerre et le sud de la France avec un fitou très sympa.

Domaine Lerys, Prestige, Fitou, 2014, France

Un vin de l’appellation Fitou, trop peu répandue chez nous je trouve, pour commencer. Ce vin qui a « revampé » son étiquette présente sous sa robe rouge violacée un assemblage de carignan, grenache noir et syrah. Un vin très généreux aux arômes de cassis et de mûres. En bouche, c’est assez souple car les tanins sont plutôt soyeux. Un bon achat à moins de 20$. Un vin à boire entre copains à l’approche de la tant attendue saison des barbecues. (18,35$)

Domaine de l’Île Margaux, Bordeaux supérieur, 2012, France

Grâce au micro-climat de cette petite île de rien du tout où 14 hectares de vignes sont cultivés, le vin du Domaine de l’île Margaux est unique en son genre puisque son existence vit au rythme des marées ! On y trouve du cabernet-sauvignon, du merlot, du cabernet franc, du malbec et du petit verdot. Après le millésime 2008 qui était encore vendu il y a peu, voici maintenant la cuvée 2012 qui est à l’image du millésime, souple, fruité et plutôt charmeur. Un bordeaux passe-partout bien fait avec suffisamment de poigne pour plaire aux amateurs de classiques. (21,55$)

Le Manoir, Sancerre, 2015, Alphonse Mellot, France

Aux côtés des Reverdy, Jolivet et Vacheron, Alphonse Mellot est assurément l’une des ténors du Sancerre. Ses cuvées sont habituellement de très belle facture, promises parfois à de jolis vieillissements. Le millésime 2015, édition Le Manoir, est une belle réussite avec ce nez rempli d’arômes de fleurs blanches et de citron. Un sauvignon blanc vif et super élégant qui va probablement se raffiner davantage avec le temps. Un beau vin dans une bouteille qu’on n’oublie pas surtout lorsqu’on la soupèse ! Peut-être un petit effort à l’avenir pour réduire l’empreinte écologique et ce serait parfait. (28,05$) À la bonne vôtre ! (FA)

Publicités