Oui, les Français font du whisky !

Qui sont les plus grands consommateurs de whiskys dans le monde ? Non, ce ne sont ni les Américains, ni les Britanniques ! Les Français consomment 200 millions de bouteilles de cet alcool chaque année. Pas étonnant que de plus en plus, ils en fabriquent dans leurs propres contrées. 

Par Frédéric Arnould (lefred@toutsurlevin.ca)

Croyez-le ou non, la France boit beaucoup de whisky et les marques les plus bues là-bas sont Jack Daniel’s, Ballantines et Clan Campbell. Mais, la France produit bon an mal an, environ 700 000 bouteilles de whisky. Il existe d’ailleurs une trentaine de marques qui sont produites aussi bien en Alsace, en Bretagne qu’en Corse ou encore dans le Pas-de-Calais. Aujourd’hui, les noms de Armorik et Bastille commencent à résonner un peu partout. Un phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur avec la multiplication de micro-distilleries ici et là. Bref, de quoi changer la perception que les whiskies français ne sont pas juste que des flacons produits en Écosse mais embouteillés en France, pour avoir le label « made in France ».

bellevoyeBellevoye, Triple Malt, Les Bienheureux, Whisky, France

Lille, Uberach en Alsace et Cognac, voici la triple origine de ce triple malt français produit par un duo de joyeux drilles, Jean Moueix et son associé Alexandre Sirech, soit les Bienheureux, ceux qui produisent aussi ce rhum. Le tout est « bien élevé » en Charente. Un vrai produit 100% « made in the Hexagone », puisque même l’orge provient de la France.

Bellevoye est un whisky qui se boit avec une facilité déconcertante. Très agréable avec ses arômes floraux et ses notes discrètes de caramel, une consistance tellement « smooth » que cela vous tapisse le « gorgoton ». Dangereusement addictif, surtout pour ceux qui ne sont pas fanatiques de whiskies tourbés. Une eau de vie raffinée à partager entre amis…ou pas… (69$)

Publicités

One comment

  • Étant alsacienne, je rajouterai, à cette liste, notre célèbre distillerie familiale locale « Meyer’s ».
    @ tester avec modération.