Un gin à siroter

Number 3, London Dry Gin, Berry Bros & Rudd

Le gin est plutôt bien présenté sur nos tablettes avec plus de 250 produits différents. Difficile parfois de s’y retrouver tellement l’offre est colossale, surtout avec l’arrivée en force des micro-distilleries d’ici et d’ailleurs comme gin3mentionné dans cet article. Ce gin est issu du grand négoce des frères Berry et Rudd. Le numéro 3 fait référence à l’adresse sur la rue James de Londres, leur résidence depuis 1698, bien que ce gin soit distillé aux Pays-Bas. Mais dans le cas de ce gin, il fait aussi référence aux 3 « fruits »utilisés dans son élaboration : les baies de genièvre, l’orange d’Espagne et la peau de pamplemousse. Sans oublier les 3 ingrédients que sont la racine d’angélique, la coriandre du Maroc et la cardamome. Le tout constitue un gin que l’on évitera de noyer dans le tonic ou autre cocktail cher aux « mixologues », entendez par là barman ou barmaid. Tout au plus, un « splash » d’eau minérale pour en libérer davantage la complexité des arômes. Il en résulte un gin vif aux notes florales et épicées, associées avec ce petit zeste d’agrumes revigorants. Oui, l’alcool titre à 46% mais l’ensemble est bien équilibré. Un gin « haute couture » à déguster, contemplatif… (50$)