Un mousseux sans alcool…

Je vous entends d’ici ! Quoi ? Du vin sans alcool, mais c’est imbuvable. C’est du jus de raisin sucré. Ne vous en déplaise, le vin alcoolisé l’est aussi mais moins, parce que la majeure partie du sucre s’est transformée en alcool au contact des levures pendant la fermentation. Bref, un vin qualifié de sec aura moins de 3 ou 4 grammes de sucres par litre. Au-delà, cela commence à être des vins demis secs et moelleux si le taux de sucre est beaucoup plus élevé.

Il faut dire que ce n’est pas tout le monde qui veut boire ou peut boire de l’alcool (athlètes (quoique), femmes enceintes, musulmans etc. Il existe donc sur le marché des vins tranquilles ou mousseux qui affichent 0% d’alcool. Ne nous voilons pas la face, c’est horriblement sucré pour la plupart.

Navino importe depuis peu les produits Chavin au Québec. Ce sont des vins élaborés dans le Languedoc-Roussillon et qui sont ensuite « désalcoolisés »par une technique appelée « Spinning Cone Column ». Selon le producteur, « la technologie utilise les principes de l’évaporation en couche mince, créée par la rotation des cônes et le stripping de la vapeur obtenue sous vide avec une petite partie du vin à traiter. »  Vous me suivez toujours ? Moi non plus ! Bref, on « désalcoolise » tout en préservant les arômes du vin autant que possible.

Sachant qu’un verre de Champagne (donc alcoolisé) contient environ 105 calories, le mousseux que voici dit en contenir 3 fois mois. Dans ce cas-ci, on parle d’environ 7 g de glucides par 100 ml. À vous de faire le calcul et votre idée sur le sujet…

pierre zero navinoPierre Zéro, Mousseux rosé, Pierre Chauvin, France

Ici, on a affaire à un assemblage de grenache et de muscat. De couleur saumon, ce vin dégage de forts arômes de lychee. Beaucoup de lychee ! Avec un peu de framboise. On est dans le très fruité avec des bulles très fines. En bouche, en fait, on est surpris par la perception du sucre. Je m’attendais à beaucoup plus que cela. Pour l’avoir fait goûter à quelqu’un qui ne boit presque exclusivement des vins sans alcool, ce rosé semblait surprendre par sa légèreté. Davantage même que le mousseux blanc de la même gamme à base de chardonnay. Somme toute, pour ceux qui recherchent ce type de produit désalcoolisé, ce Pierre zéro devrait leur plaire. Pour les autres, dont je fais partie, il reste les « alcoolisés »…À la bonne vôtre ! (disponible dans certaines épiceries IGA entre autres, pas à la SAQ)

 

5 comments

  • Toujours dans le Languedoc Roussillon, je vous invite à découvrir les vins du Petit Béret, vin sans alcool et sans fermentation, élaborés avec l’Inra, le CTCPA et un chef sommelier français : Dominique Laporte.
    La véritable innovation repose évidemment dans l’absence totale de fermentation…
    Je vous propose de regarder le site, nous serons heureux de vous faire découvrir le rosé, blanc et rouge 😉
    Pas de pétillant chez nous 😉
    Toute la gamme est également vendue sur le site.

  • Sans oublier une reference « LA Cote de Vincent » des Alsaciens disponible au Canada….

  • Récemment expatrié d’Alsace vers le Quebec pour suivre mon épouse à Montréal, j’ai réussi à dénicher un vin sans alcool de la Côte de Vincent. Nous (où plutôt ma femme) l’avons testé et approuvé pour notre 1er enfant. En attente de notre second, et après en avoir testé d’autres, je reviens vers celui-là que j’apprécie, en plus, particulièrement. Après quelques recherches sur internet, il est vendu à Montréal à La Guilde Culinaire (6381 Boul. St-Laurent). Ci joint l’adresse du site : https://www.laguildeculinaire.com/fr/catalog/546/vins.
    @ suivre….