Un nouvel arrivage à surveiller

C’était le sujet de la semaine dernière sur ce blogue, les Italiens attaquent en force ces temps-ci, avec la volonté d’asseoir leur suprématie, grugeant des parts de marché à la France. Le Cellier du mois de mars est d’ailleurs entièrement consacré à l’Italie. Voici 5 vins à découvrir qui, et je le répète c’est très subjectif, valent le détour pour des raisons différentes. 

Par Frédéric Arnould (lefred@toutsurlevin.ca)

toettoMascarello Freisa, Toetto, Langhe, 2007

Si vous aimez les vins originaux et êtes à l’affût et de cépages très peu connus, cette bouteille est pour vous. Il s’agit du freisa, un cousin du nebbiolo dans la région des Langhes. Cette microcuvée donne un vin axé sur les arômes de fraise (freisa) confiturée et d’épices (bonjour le fût de chêne). Ce vin a du caractère et du tanins à revendre. Solide et intéressant à découvrir. (25$)

bardolinoAlbino Piona, Bardolino, 2012
Cela faisait longtemps que je n’avais pas bu de bardolino. Si vous aimez le vins de soif comme les petits pinots noirs légers, alors ce vin italien sympa vous conviendra.Ça sent la cerise surette, c’est frais, acidulé et ça met de bonne humeur, sans prétention. Ce Albino Piona est un peu plus cher que ses concurrents, mais il en vaut la peine. Arrivage le 10 mars. (22,15$)

vignaverdeVignaverde, Terre Siciliane, Marco de Bartoli, 2014
Un blanc qui vous ravigotera. Oui c’est un peu plus cher, mais tant qu’à moi, je préfère mettre un peu plus d’argent sur un bon blanc bien fait, plutôt que de devoir me contenter d’un chardonnay ou autre cépage générique. En plus, c’est un 100% grillo, un cépage peu répandu dans notre marché. Juste pour cela, il en vaut la peine. Pomme, poire, amandes et une touche minérale, en toute simplicité. Une simplicité pour laquelle je me porte volontaire. (26,90$)

barolloBarollo, Frank !, 2012
Attention, ne vous y méprenez pas, il ne s’agit pas d’un barolo, appellation chère au nebbiolo. On est plutôt dans la Vénétie et le cépage n’est autre que la cabernet franc. On y retrouve le côté un « fou fou » du « cab franc », avec un petit côté sauvage (notes balsamiques et épices). C’est bon, c’est bien fait et ça permet de passer une bonne soirée entre amis. Arrivage le 10 mars. (22,95$)

montepulcianoTraceltto, Montepulciano d’Abruzzo, Cantina Zaccagnini, 2013
Petit crochet par les Abruzzes ici avec ce montepulciano, un cépage que je qualifie souvent de brut (je n’ai pas dit brute) et de rustique. Avec ce vin, on a du fruit (prune et fraise) plein la bouche ainsi qu’une belle acidité. Un petit côté astringent que j’apprécie avec ces beaux tanins, et un peu de bois tout en équilibre. Aucune lourdeur avec ce 12,5% d’alcool. (21,45$) À la bonne vôtre !

2 comments