Et si on essayait les vins du Mexique ?

vin du mexique, Et si on essayait les vins du Mexique ?

On va se dire les vraies affaires, quand on pense vin en Amérique du Nord, le Mexique n’est quasiment jamais cité. Pourtant, il s’en produit dans ce vaste pays auquel on pense plus en termes de vacances de type tout inclus. Petite incursion dans la production du pays du sombrero.

Des vins du Mexique ? Forcément, ils viennent de la Baja California. Pas tout à fait, même si les rares vins qui sont distribués chez nous proviennent presque exclusivement de cet coin de pays. Cette péninsule de l’ouest du pays qui s’étend de Mexicali jusqu’à Cabo San Lucas fournit notamment les vins de La Cetto, disponibles dans les magasins du monopole.

Pourtant, il n’y a pas moins de 14 états mexicains producteurs du vin et dans lesquels on retrouve plus de 220 domaines. Étonnant, non ?

Le Mexique du vin en chiffres

 

37 400 hectares de vignes plantées

 

4 000 000 de caisses de vin par année

 

Plus de 500 000 emplois générés 

Côté cépages rouges, c’est le cabernet sauvignon qui est le plus présent dans les vignobles suivi du carignan, grenache, merlot, malbec, syrah, petit verdot, tempranillo, nebbiolo, dolcetto, barbera, petite sirah et pinot noir. Sur le plan du blanc, sans grande surprise, c’est le chardonnay qui l’emporte devant le chasselas, le chenin blanc, le macabeo, le muscat blanc, ou encore le sauvignon blanc.

Vin du Mexique - Tout sur le VinLa poule ou l’œuf

Le Mexique essaie de percer davantage le marché québécois avec des vins qu’on peut qualifier de moyenne à haut de gamme pour séduire les palais d’ici. Pas toujours facile par contre d’entrer par la grande porte de la SAQ. Car c’est bien beau d’avoir de bons produits à offrir, mais sans distribution, c’est plutôt difficile. Et c’est là que le Mexique se trouve aujourd’hui, convaincre le monopole que le succès est possible. Pour l’instant, les produits qui commencent à arriver sont disponibles par importation privée. Mais les récentes médailles obtenues lors du concours Sélection Mondiales du Canada devraient permettre de changer les choses, une bouteille à la fois.

Des assemblages audacieux

Bouteille de vin rouge Ancon San Vicente cabernet- nebbioloOn n’hésite pas à allier des cépages qui n’ont pas forcément grand chose à voir régionalement parlant lorsqu’on parle de l’endroit habituel où ils poussent avec succès. Par exemple, qui assemblerait du nebbiolo (bien connu dans le Piémont) avec du cabernet sauvignon ? Au Mexique, pas de problème, le résultat est assez intéressant dans le Ancon San Vicente, Vinicola Regional de Ensenada, millésime 2015. Un vin avec une longue finale toastée. Un peu à la Californienne mais plus digeste.

Bouteille de vin blanc Vinaltura Blanco Bajio MexiqueDans les blancs, on n’a aucun problème de mélanger du chenin avec du sauvignon, du riesling et du chardonnay. C’est le cas de Vinaltura avec son Blanco bajio, produit dans la vallée de Colon, dans la région de Queretao. Pas mal de fraîcheur et un bouquet riche en fruits à noyau.

Bouteille de vin rouge Vina Dona Dolores Cuatro RegionesParfois, même on assemble des cépages qui proviennent de différentes régions pour un faire un Quatro Regiones. C’est ce que fait Vina Dona Dolores qui appartient au géant espagnol du cava, Frexeinet. Du cabernet, du tempranillo, du malbec, de la syrah et du marselan qui donnent ensemble un vin charmeur et boisé qui pourrait se frayer un chemin sur nos rayons.

Bouteille de vin rouge San Juanito Amanecer MalbecEnfin, il existe malgré tout bien des vins en monocépages tels que le San Juanito qui a misé sur le malbec dans la vallée de Bernal. Différent de l’Argentine et doté d’une belle fraîcheur, il fait partie de ces vins qui n’auraient aucun problème à trouver preneur ici.

À suivre…peut-être dans une succursale près de chez vous…