Les trois vins de la semaine

, Les trois vins de la semaine

Ce n’est pas parce qu’on change d’heure en fin de semaine, qu’on change nos habitudes de boire des vins réconfortants, en attendant le printemps. Argentine, France et Espagne sont au garde à vous ! *

, Les trois vins de la semaineTerrazas, Cabernet Sauvignon, Reserva, 2015, Mendoza, Argentine

Quand il fait chaud, on essaie de planter plus en altitude pour éviter que les raisins soit trop gorgés de soleil, de sucre et d’alcool. Dans ce cas-ci, on est monté jusqu’à près de 1 000 mètres dans la vallée d’Uco afin de cultiver une vigne dont le cépage a quand même besoin de chaleur pour arriver à maturité. Un défi qui donne de bons résultats ici avec un cabernet à la couleur profonde, aux arômes de cassis et de bleuets très mûrs. Des notes fumées provenant de l’élevage en fûts de chêne s’y ajoutent. C’est plutôt rond et souple en bouche et ça laisse une impression de plénitude en bouche. (21,35$)

, Les trois vins de la semaineL’Équilibre, Villa Symposia, 2014, Languedoc, France

Avec un nom pareil, on ne peut que s’attendre à quelque chose de bien et je n’ai pas été déçu. L’un des propriétaires du domaine Eric Prissette possédait un château dans St-Émilion, mais il a décidé de quitter ce vignoble en 2009 pour se consacrer entièrement avec son copropriétaire, un dentiste, à Villa Symposia non loin de Montpellier, en Languedoc. Vieilles vignes de syrah, carignan de mes amours, un peu de cinsault et de grenache, tout y est en équilibre. Beaucoup de vin dans le verre comme on dit dans le métier. Très généreux, beaucoup de fruits mûrs (cassis, cerises noires), d’épices (réglisse) et de notes florales. Tout cela pour vous donner envie de visiter cette région. J’ai vraiment hâte à l’été afin de m’y rendre, en attendant, c’est mon coup de cœur de la semaine. Vin bio. (22,45$)

, Les trois vins de la semainePetalos, Bierzo, Alvaro Palacios, 2015, Espagne

Alvaro Palacios est de ces grands hommes du vin du vingt et unième siècle. Généreux et très approchable (tout comme ses vins), il était de passage à Montréal il y a quelques jours pour présenter ses vins. Cet Espagnol qui a travaillé à Bordeaux pour Moueix (qui élabore le château Pétrus et autres grandes étiquettes) a aussi roulé sa bosse dans la Vallée de Napa avant de revenir dans son pays et s’établir dans trois appellations, le Priorat, la Rioja et Bierzo. Dans Bierzo, c’est le cépage mencia qui est roi, un petit cousin du cabernet franc. Du petit velours tout en fraîcheur, une belle acidité avec des notes balsamiques et fumées, c’est très bon. Dans certaines succursales, vous trouverez même le magnum (1,5l), faites-en provision, cela devrait bien vieillir en cave. Vin bio. (24$) À la bonne vôtre ! (FA)

*cliquez sur la bouteille pour les disponibilités dans votre succursale


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Subscribe to get the latest posts sent to your email.