Quatre vins pour se dépayser

, Quatre vins pour se dépayser

Quatre vins, de la Corse au Veneto, en passant par un pomerol et un langhe rosso !

Par Jacques Orhon, sommelier, auteur et globe-trotter du vin

Domaine Gentile Patrimonio 2022Patrimonio 2022, Domaine Gentile, Corse

Le domaine Gentile en Corse est un de ceux que j’affectionne sans réserve pour y avoir séjourné pendant deux semaines. Chef de file avec ses vins rouges en patrimonio, il nous propose dans la même appellation, un blanc sec original et d’une grande finesse, issue de la malvoisie, appelée le vermentinu surl’île de Beauté, et connu en Provence sous le nom de rolle ou vermentino. Avec ses arômes floraux et ses saveurs de fruits blancs bien définis, ce vin offre en bouche du gras et une bonne amplitude, avec une touche minérale due au terroir qui peut être traversé par des veines schisteuses. J’ai terminé la rédaction de cette critique en mangeant un pavé de saumon rôti au fenouil sur un lit de semoule légèrement citronné, et le blanc du patrimoine corse l’a magnifiquement accompagné. BIO (34,25$)

Jean-Pierre Moueix Pomerol 2020Pomerol 2020, Jean-Pierre Moueix, Bordeaux, France

La société Jean-Pierre Moueix, installée dans le Libournais, est certainement une des plus grandes signatures du Bordelais avec ses saint-émilion grands crus et ses prestigieux vins de Pomerol. Il n’y a qu’à penser à Trotanoy et à La Fleur-Pétrus. Mais en attendant d’avoir les moyens de se les procurer, on pourra se replier en toute quiétude avec ce pomerol proposé par un négoce de grande qualité. Pour s’en convaincre, et même à ce prix raisonnable, ce 2020 présente une belle robe aux pourtours légèrement violacés, signes de sa jeunesse, une belle expression de fruits rouges bien mûrs, et les tanins d’un merlot (95% de l’assemblage), certes encore présents, mais bien enrobés et d’une bonne souplesse. Délicieux aujourd’hui, il sera étonnant dans quatre à cinq ans. (37,75$) En passant, on surveillera du même producteur l’arrivée prochaine de leur bordeaux, expressif à souhait au nez et en bouche, sphérique et d’une bonne fraîcheur. Le tout à un prix imbattable : (17,80$).

G.D. Vajra Langhe Rosso 2022Langhe rosso 2022, G.D. Vajra, Italie

Qui dit vins du Piémont dit souvent vins à base d’une unique variété, tels que le nebbiolo, la barbera et le dolcetto. Dans cette cuvée dotée de la DOC Langhe, une régionmagnifique, on retrouve justement ces cépages en assemblage avec 25% pour le premier qui apporte la structure au vin,  40% pour le second qui lui donne la belle robe pourpre, le nez floral et la fraîcheur, et 25% pour le troisième qui participe à son élégance, auxquels on ajoute 10% de freisa. Le résultat est fort agréable avec des arômes de petits fruits des bois et beaucoup de franches saveurs fruitées accompagnées d’une touche légèrement épicée. Les tanins sont soyeux et l’ensemble est tout en équilibre et en finesse, à l’image des propriétaires, Aldo et Milena Vajra, un des couples les plus sympathiques du Piémont. J’ai adoré ! (23,60$)

Maculan Pinot Nero 2022Veneto Pinot nero 2022, Maculan, Italie

La Vénétie, ou Veneto en italie, est connue pour ses riches et parfois capiteuses cuvées d’amarone produits avec des raisins très mûrs qui ont poussé au cœur de la Valpolicella. Rien de tout cela toutefois avec ce pinot noir abordable et tout en fruit, issu d’une sélection manuelle des meilleures grappes, et qui a passé un an en cuve inox avant d’être embouteillé. Paré d’une robe assez claire, il se présente avec une telle souplesse en bouche, une légère acidité et du fruit à revendre, que les amateurs de ce cépage ne seront pas déçus en le servant légèrement rafraîchi afin d’accompagner des charcuteries, des viandes blanches et des volailles grillées, ainsi que des cannellonis farcis et des pâtes alla carbonara. (20,75$)

Jacques Orhon est maître sommelier et cofon­da­teur de l’Association canadienne des sommeliers professionnels. Conférencier, professeur, expert en dégustation et véri­table globe-trotteur du vin, il parcourt depuis un demi-siècle les vignobles du monde. Ses ouvrages ont été maintes fois récompensés; lui-même a reçu le Prix Hommage dé­cerné par A3Québec, association qui représente l’industrie des vins et des spiritueux.