Bleu, le panier !

Bleu, le panier - Tout sur le Vin

Dire que le vin du Québec revient de loin, c’est un euphémisme. Des pas de géants ont été accomplis ces dernières années. Les techniques se sont raffinées, le bois est sinon moins répandu du moins mieux compris et mieux utilisé, on comprend mieux les sols également, les vignerons eux-mêmes ont pris du galon et, aussi, les vignes ont pris de l’âge et donnent, dans l’ensemble, de meilleurs vins que dans l’ancien temps.

Par Marc Chapleau

Preuve que notre savoir-faire viticole a pour de bon pris son envol, certains domaines arrivent même à produire de très bons vins à partir de vignobles assez récents, plantés depuis peu. C’est le cas, notamment, du domaine de la Rivière du Chêne, à Saint-Eustache, et en l’occurrence de son pendant à quelques kilomètres de là, le vignoble de la Cantina, à Oka.

Le même propriétaire pour ces deux entités, Daniel Lalande. Et le même sceau de qualité, on peut l’affirmer. Le principal intéressé sera d’ailleurs peut-être le premier étonné de me lire énoncer cela, lui qui, à bon droit, n’avait à l’évidence pas apprécié l’an dernier que l’un de ses vins ait mal paru dans un test supervisé par moi pour Protégez-Vous.

Chose certaine, les six vins du millésime 2019 que je viens de goûter, deux du domaine de la Rivière du Chêne et quatre de La Cantina, n’ont pas démérité. Tous sont bons, nets, précis et même passablement attrayants, dans le cas de certains.

Avant de les recenser ci-dessous, autre bonne nouvelle : on peut les commander en ligne sur le site du domaine. Et pour peu qu’on en achète une caisse de 12, panachée ou non, la livraison est gratuite notamment dans un rayon de 80 km de Saint-Eustache. (Si vous êtes légèrement plus excentré que cela, il y a sûrement moyen de moyenner, du moins à votre place j’essaierais.)

En ces temps où l’achat local est plus que valorisé, l’occasion est toute trouvée de faire sa part pour son pays. Et vive le panier bleu !

Rosé Gabrielle 2019 - Tout sur le VinGabrielle Rosé 2019 Vignoble de la Rivière du Chêne

Rosé de très bonne facture, au nez de gomme balloune rappelant les beaujolais et les vins issus d’une macération carbonique. La bouche est à l’avenant, l’acidité est notable, la fraîcheur est là, ainsi qu’une légère impression de viscosité en finale, possiblement apportée par quelques grammes de sucre résiduel restant – 2 g selon le producteur, 3,5 g selon saq.com. Bon rapport qualité-prix. (15,75 $ / 86)

La Cantina Rosé 2019 

Bon rosé du Québec aux arômes légèrement parfumés, à la bouche relativement corsée et nerveuse, et à la finale délicatement épicée. (86)

William Blanc -Tout sur le VinWilliam Blanc 2019 Vignoble de la Rivière du Chêne

Du sucre un peu (moins de 4 g) mais aussi beaucoup de fraîcheur dans ce blanc élaboré à Saint-Eustache, dans les Basses-Laurentides. Saveurs assez corsées et avec de l’allant, peut-être même un restant de gaz carbonique. Avec les sushis, comme le suggère le producteur, ça devrait marcher ! (15,75 $ / 87)

La Cantina Rosé du Calvaire - Tout sur le VinRosé du Calvaire 2019 La Cantina Vallée d’Oka

Très bon rosé issu d’un assemblage de pinot noir et de chardonnay – et donc forcément produit à petite échelle, étant donné la fragilité de ces cépages sous notre climat et leur culture exigeante. Le vin est relativement corsé, peu acidulé et sa texture est enveloppée, probablement en raison des quelque 6 g de sucre résiduel – qu’on ne perçoit pas tant que cela, honnêtement. (19,95 $ / 87)

La Cantina Blanc 2019

Blanc du Québec aromatique (la pêche surtout), quelques notes fumées, passablement de corps, bon équilibre d’ensemble. Pour mémoire : assemblage de cépages hybrides tels qu’acadie (pour moitié), puis saint-pépin, frontenac blanc et vidal. Du bel ouvrage ! (87)

Riesling La Cantina 2019

Très respectable riesling québécois issu de raisins provenant d’Oka, dans les Basses-Laurentides. Odeur de limette au premier nez, la typicité est là ; en bouche c’est plus alsacien qu’allemand, plus riche et plus corsé c’est dire, avec une pointe de gaz carbonique et un bon équilibre, à défaut d’éclat. Pari réussi cela dit, encore une fois, pour Daniel Lalande et son équipe. (87)


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Subscribe to get the latest posts sent to your email.