Cinq bons vins de plaisir

Trois vins de plaisir - Tout sur le Vin

Et si on se gâtait un peu avec cinq bouteilles à apprécier dès maintenant ou à mettre en cave pour qu’elles se bonifient davantage ? Car qui n’a pas besoin de se faire plaisir de temps en temps avec un bon vin ?

Bouteille de vin muscadet Olliver Père et Fils Clisson Muscadet-Sèvre et Maine 2014Domaine de la Grenaudière, Clisson, Muscadet de Sèvre et Maine, 2017, Loire, France

Ce melon de Bourgogne planté sur la roche granitique de Clisson est toujours aussi bon, millésime après millésime. Pas moins de 42 mois d’élevage sur lies qui font plaisir « à boire ». Loin des muscadets freluquets, celui-ci a une belle rondeur avec un léger voile de fumée. Du très bon muscadet pour de volaille et même un joli plateau de fromages. (21,95$)

Fontanabianca Barbaresco 2017Fontanabianca, 2017, Barbaresco, Piemont, Italie

Si vous aimez le nebbiolo, ce rouge de l’appellation Barbaresco devrait vous plaire. Son côté rustique est ici bien emballé par une bonne année en barriques et 8 mois en bouteilles. C’est très mûr avec des tanins soyeux. Côté bouquet, on est en plein dans la prune, le cuir et le champignon. Un beau vin avec du gibier ou de l’agneau. (31,50$)

Bouteille de vin rouge Delas Crozes-Hermitage Les Launes 2018Crozes-Hermitage, Les Launes, Delas, 2018, Vallée du Rhône, France

Une syrah rhodanienne prête pour ceux qui aiment les vins avec une trame tannique ferme ou pour les plus patients qui la découvriront plus subtile d’ici 4-5 ans. Prune, cassis, poivre et violette sont au rendez-vous dans le verre. C’est de la belle ouvrage de la part d’une maison de confiance. Belle persistance en bouche et très rassasiant comme vin. (31,75$)

Pascal Chatonnet La Sergue Lalande-de-Pomerol 2012La Sergue, Pascal Chatonnet, 2012, Lalande de Pomerol, France

Il n’y en a pas beaucoup en succursales mais ce Lalande de Pomerol de Chatonnet m’a beaucoup plu avec son assemblage de merlot, cabernet franc et malbec. Beaucoup de fruits noirs avec quelques notes florales et une finale grillée avec une pointe d’épices sucrées. Une jolie élégance de 2012 qui en fait un bon vin prêt à boire. (50$)

Clos de l'Oratoire des Papes 2017Clos de l’Oratoire des papes, 2017, Châteauneuf du Pape, France

Ça faisait longtemps que je n’avais pas débouché un Châteauneuf. Je sais, vous allez me dire, un 2017, c’est beaucoup trop jeune ! Oui, mais j’aime ces vins dans leur jeunesse fougueuse. Et ce Clos de l’Oratoire ne fait pas exception. C’est hyper généreux, mûr et puissant en bouche avec ces notes d’épices, de muscade et de fumée. Inutile de dire qu’il vieillira très bien. Miam ! (53,25$)

Laisser un commentaire