Cinq vins généreux pour cet hiver

Cinq vins généreux pour cet hiver - Tout sur le Vin

Alors que l’hiver a pris ses quartiers pour les prochains mois, un bon verre de rouge réconfortant fait partie des petits plaisirs coupables de ce temps de l’année. À la recherche de vins généreux à savourer à deux ou avec des amis ? Ne cherchez plus, en voici cinq.

Château Bourdieu N°1 Blaye Côtes de Bordeaux 2015
Château Bourdieu, N°1, 2015, Blaye, Côtes de Bordeaux, France

Ce Bordeaux joufflu au fruité très mûr est assez généreux pour cet hiver. On croque dans la framboise, le bleuet et la prune et on se surprend à penser que ce vin pourrait venir d’un coin du monde plus chaud que le Bordelais. Pas Nouveau Monde mais presque dans le style. Bien rond en bouche et une finale charmeuse parfaite pour accompagner un plat sorti tout droit de votre mijoteuse. (22,80$)

Delas Vacqueyras Domaine des Genêts 2018Domaine des Genets, Delas, Vacqueyras, 2018, Vallée du Rhône, France

Vacqueyras est une de mes appellations favorites dans la vallée du Rhône. Un peu comme une main de fer dans un gant de velours, ces vins de syrah, grenache et mourvèdre ont du corps mais un certain raffinement qui leur donne une belle classe. Celui de la maison Delas goûte bon la framboise et le cassis avec toujours cette trame poivrée et d’épices douces. Savoureux et promis à un bel avenir d’ici 3 à 5 ans.(31,75$)

Prunotto Occhetti Langhe Nebbiolo 2017Prunotto Occhetti, Langhe, Nebbiolo, 2017, Piémont, Italie

Reprise par la famille Antinori, cette maison fait honneur au nebbiolo du Piémont. Aux côtés de son barolo, ce vin de l’appellation Langhe aux arômes de framboise, pétales de rose et accents réglissés est doté d’une belle structure qui plaira à bien du monde. Belle fraîcheur et très rassasiant. Mijoté de bœuf ou de veau et gibier au menu pour l’accompagner. (29$)

Piqueras VS Almansa 2015Piqueras VS Almansa, 2015, Espagne

Pour les amateurs de vins corsés espagnols, celui-ci ne donne pas sa place. Forcément très axé sur les fruits noirs confiturés et des notes de torréfaction, gracieuseté d’une mise en fûts américains, on y décèle également un petit côté raisins secs. Du grenache et du monastrell bien mûrs qui demandent un plat bien consistant comme une jolie pièce de viande. BIO. (25,95$)

Ornellaia Le Volte Toscana 2018Le Volte Ornellaia, 2018, Toscane, Italie

Un supertoscan qui commence à prendre sa place dans le cœur des consommateurs québécois. Il faut dire qu’il a bien des atouts pour plaire avec son fruité intense et ses notes épicées. C’est assez corsé mais sans les tanins astringents qui vont souvent avec ce type de vin. Le troisième vin d’Ornellaia a encore de belles années devant lui. Soyeux. (29,85$)


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

4 comments

  • Véronique Xatard

    Sérieusement ?
    Avec tous les vins formidables que la France présente vous proposez 3 vins étrangers sur 5 ?
    Est-ce que par hasard vous connaîtriez les vins du sud de la France ?
    Des vins généreux, il y a en a à foison
    Cordialement

  • Nous, on se contentera largement de déguster nos vins de Bourgogne qui n’ont surtout rien à envier à ces propositions respectables.