Des nouveaux arrivages à ne pas manquer

nouveaux arrivages saq, Des nouveaux arrivages à ne pas manquer

Dû à plusieurs facteurs involontaires et parfois incontrôlables de la part des agents importateurs de vins au Québec, certains millésimes tardent à venir. Par contre, des bouteilles venant parfois du bout du monde arrivent aisément sur les tablettes de notre Société en attendant de trouver preneurs. En voici quelques-unes.Bouteille de vin blanc

Par Janine Saine*

Roussanne, Ken Forrester, 2020, Afrique du Sud

Cet éminent producteur sud-africain n’a jamais eu la frousse d’expérimenter de nouveaux cépages comme le chenin blanc dont il s’est porté acquéreur de boutures issues du Val de Loire pour les transplanter avec succès aux confins de son continent. Aujourd’hui, il nous offre un blanc 100 % roussanne, cépage rhodanien auquel il a habilement insufflé une seconde nature. Riche et gras, ce vin blanc complexe aux notes fleuries regorge de saveurs rondes et fruitées à la touche exotique. À la carte : poisson en sauce, pâtes aux palourdes, poulet au fenouil braisé, fromage de chèvre sur crostini. (22,80$)

Bouteille de vin blancVillage, Kumeu River, Chardonnay, 2019, Nouvelle-Zélande

Originaire de Bourgogne, mais transplanté au siècle dernier entre autres dans le Nouveau Monde, ce noble cépage a fréquemment eu mauvaise presse : trop boisé, goût altéré, manque de fraîcheur ou de fruité, etc. Bref, victime d’une appréciation souvent mitigée. Faisant partie des exceptions et devenue spécialiste du chardonnay, la famille Brajkovich élabore en Nouvelle-Zélande ce séduisant blanc, émaillé à la fois d’une remarquable fraîcheur et d’une minéralité qui en font un vin de classe passe-partout et facile à harmoniser. (22,50$)

Bouteille de vin blancAstobiza, Okendo Txakolina, 2020, Espagne

On a si peu l’occasion de déguster des vins du pays basque espagnol. En voici un très réjouissant, bien cultivé avec des cépages autochtones et vinifié dans les règles de l’art.Ce blanc inégalé invite à des notes soutenues d’agrumes et de fruits blancs d’où émane une incessante minéralité. Tout en taquinant les papilles gustatives, il fera le bonheur de tapas de fruits de mer ou de croquettes aux légumes ou fromage. (21,05$)

Bouteille de pinot noirLa Fille Couillaud, Pinot Noir 2019, Lord De La Ragotière

Situé dans le Val de Loire près de l’Océan Atlantique, le domaine de la famille Couillaud en tisse large sur l’étendue de leur exploitation de 73 ha. Depuis plusieurs décennies, ils ont accru leur compétence pour parfaire des cépages comme le muscadet, le chardonnay, le sauvignon blanc et le pinot noir. Les fans de ce vin rouge se réjouiront de son remarquable fruité sur des notes de cerise légèrement épicées avec une finale d’une agréable acidité. Fraîcheur assurée jusqu’à la dernière goutte. (18,05$)

Bouteille de vin rougeMontessu, Isola dei Nuraghi, Agricola Punica, Italie

Niché au sud-est de la Sardaigne, ce domaine de 150 ha cultive entre autres le carignan, cépage originaire d’Espagne, autrefois mal aimé à cause de ses gros rendements et d’un mûrissement tardif. Mais depuis quelques années, grâce une maîtrise plus approprié, ce raisin est devenu honorable et obtient du succès dans les régions méridionales. Ce vin sarde (60 % carignan) apporte de savoureuses notes de fruits noirs soutenues d’effluves de fraîcheur. Un rouge à privilégier. (29,95$)

*Chroniqueuse vinicole depuis 25 ans, Janine Saine a collaboré à plusieurs magazines dont Vins & Vignobles dans lequel elle a signé de nombreux reportages aux quatre coins du monde. Également, elle est l’autrice de trois ouvrages œnogastronomiques, tous primés au Gourmand World Cookbook and Wine Awards.

 

 

Laisser un commentaire