Deux classiques italiens à prix d’aubaine

Vins italiens

Quand on rêve de l’Italie avec le goût de la savourer, on ne s’y trompe pas avec ces rouges issus de la Vénétie et de la Toscane. Assemblées avec des cépages autochtones, ces deux signatures de renom invitent à découvrir leur typicité sous une ribambelle de fruits complexes et expressifs.

Par Janine Saine

Masi Bonacosta Valpolicella Classico Valpolicella Bonacosta 2022, Masi Agricola, Vénétie, Italie

Situé à l’est du lac de Garde dans la province de Verona, le nom de Masi associé à la famille Boscaini rayonne tel un véritable pilier au cœur de la vallée de la Valpolicella depuis huit générations. Masi : chef de file toujours à l’affût d’expérimentation et surtout réputé pour sa production d’Amarone. Ce Bonacosta est issu d’un assemblage des cépages corvina, rondinella et molinara qui livrent à travers leur puissance fruitée et surtout bien équilibrée une finale boisée et affinée tout en rondeur. Sans lourdeur et très digeste, et si dégusté à l’aveugle, il étonnera certains palais à la recherche d’un rouge qualitatif sans être trop onéreux. (17,95 $)

Cecchi ChiantiChianti 2022, Toscana, Famiglia Cecchi, Italie

Depuis 1893, la famille Cecchi a forgé sa renommée grâce à sa passion vinicole dont le savoir-faire n’a cessé d’évoluer vers l’innovation de qualité et le respect de l’environnement. Aujourd’hui, les vins de leurs cinq propriétés dont quatre en Toscane et une en Ombrie ont atteint une réputation internationale. Belle entrée de gamme et sans prétention que ce 100 % sangiovese qualifié de passe-partout mais surtout élaboré dans les règles de l’art. Séducteur pour celles et ceux qui apprécient les saveurs de petits fruits rouges et noirs, enveloppées d’épices aux tanins souples. Facile à marier à table, c’est un vin idéal à garder en réserve pour la visite improvisée. Belle aubaine ! (14,75 $)

Chroniqueuse vinicole depuis 25 ans, Janine Saine a collaboré à plusieurs magazines dont Vins & Vignobles dans lequel elle a signé de nombreux reportages aux quatre coins du monde. Également, elle est l’autrice de trois ouvrages œnogastronomiques, tous primés au Gourmand World Cookbook and Wine Awards.

2 comments

  • Jean-Paul Bouchard

    Bonjour, je suis un amateur de rouges depuis 50 ans: malheureusement à près de 77 ans, je déguste modérément, seulement pour une occasion spéciale. Et ce sera le cas le 5 mai prochain pour le 101 anniversaire de ma mère. Mon rouge préfère est le Valpolicella Bola. Et je vais essayer vos deux suggestions. Au plaisir. Jean-Paul.