La grande dégustation, mode d’emploi !

, La grande dégustation, mode d’emploi !

Chaque année, cette grand messe du vin choisit des thématiques et cette année, il s’agit de l’Italie, du pinot gris (ou pinot grigio) et le gin. Pour vous accueillir, 200 vignerons, distillateurs et brasseurs vont partager avec vous (et environ 13 000 autres visiteurs) leur passion. Suivez le guide… 

Par Frédéric Arnould (lefred@toutsurlevin.ca)

Une des rares occasions de se faire plaisir, une bouteille à la fois, se présente à vous vendredi et samedi lors de la Grande Dégustation de Montréal. Cet événement qui fait le plein d’amateurs de vin vous permettra d’acheter des vins à l’unité, notamment parmi des centaines de produits non seulement à la SAQ mais surtout en importation privée.

, La grande dégustation, mode d’emploi !Le plus beau dans ce grand rendez-vous, c’est qu’il est possible de vous procurer, à l’unité ou à la caisse, la très grande majorité des produits en importation privée qui sont offerts en dégustation sur le salon. Pour ce faire, il vous faut demander un bon de commande disponible à chaque kiosque et passer aux bornes SAQ afin de finaliser votre commande. Les produits seront livrés quelques jours plus tard chez vous à la maison ou dans la succursale de votre choix.

Quelques kiosques à visiter

, La grande dégustation, mode d’emploi !De l’Italie d’abord

À la table B21, la maison Aurelio Settimo fait de l’excellent barolo comme on l’aime, élégant, appelé à s’améliorer sans cesse avec le temps et cette poigne toute en finesse. Foncez sur toute sa gamme, c’est superbe.

 

, La grande dégustation, mode d’emploi !Juste à coté, vous allez vous régaler avec un sacré bonhomme qui fait du très bon chianti et de magnifiques vins dans le Piémont. Isole Olena va vous gâter avec son nebbiolo de derrière les fagots. Dans le même ordre d’idée, Terre de la Barolo (B17) fait du nebbiolo de haute couture avec des cuvées qui ne vous laisseront pas indifférents. C’est bau, éco-responsable et on a envie de dire ancora

, La grande dégustation, mode d’emploi !

Au kiosque C17, Bersano Vini vaut le détour avec ses nebbiolo et barbera d’Asti ou encore son blanc Gavi. J’ai eu l’occasion de goûter son pinot noir aussi qui est tout aussi magnifique.

Mais il n’y a pas que des vins italiens, loin s’en faut. Voici quelques suggestions non exhaustives.

Du Bordeaux

À la table G02, laissez-vous aller à déguster quelques jolis flacons du Bordelais chez la maison Louis Roche. Du classique de chez Classique & Classique qui fait du bien beau jus en toute buvabilité et classe.

, La grande dégustation, mode d’emploi !Du Champagne

J’ai déjà dit le plus grand bien du champagne Jeeper iciSachez que vous pouvez déguster toute la gamme de ce producteur et c’est tout aussi excellent. Essayez la cuvée Extra brut nature, ça vaut le déplacement.

 

, La grande dégustation, mode d’emploi !De la Loire

Une maison très sympathique que le Domaine Saget avec ses Sancerre en rouge et en blanc, son vin orange et ses bons vins ligériens.

Du Chili  à la France

Le géant François Lurton aussi à l’aise au Chili qu’en France nous offre quelques cuvées à découvrir aux kiosques G06 et G04. Essayez notamment le grand cabernet sauvignon Intrigua Maxima. Ça décoiffe !

 

, La grande dégustation, mode d’emploi !En vrac

Goutez aussi le Marcillac de Lionel Osmin (kiosque H04) pour découvrir un cépage trop méconnu du Sud-Ouest de la France : le fer servadou, mansois ou encore braucol.

Le Foco, cuvée concoctée par les sympathiques propriétaires montréalais de l’agence Bulles, mousse et tanins. Kiosque E02.

 

 

Il existe une application pour vous faciliter la tâche aussi 

Un peu d’étiquette !

 

Des centaines de produits à déguster, ce n’est pas de la petite bière ! Par conséquent, allez-y stratégiquement. Commencez donc par quelques mousseux, poursuivez avec quelques blancs choisis et finissez la portion vin avec les rouges, toujours du plus léger vers le plus corsé. Mais de grâce, et on ne le dira jamais assez, utilisez les crachoirs !  On peut comprendre que tout le monde en veut pour son argent et ses coupons, mais il s’agit ici d’une dégustation et non d’une course avinée où il faut boire le plus. De toute manière, sachez que si vous ne crachez pas, après 3-4- vins, vous ne pourrez plus apprécier d’autres magnifiques produits ! Ce qui serait bien dommage. Qu’on se le tienne pour dit ! 

Coûts
Billet d’entrée individuel : 18 $ (en prévente : 15 $).
Coupons de dégustation (en vente sur place seulement) : 1 $ par coupon.
Le prix du billet inclut un verre à dégustation. Les dégustations sont à prix variés et payables en coupons de dégustation.
Billetterie
Vous pouvez vous procurer des billets d’accès de deux façons:
> Par la billetterie en ligne de la Place Bonaventure.
> Dans les succursales SAQ participantes.

, La grande dégustation, mode d’emploi !


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Subscribe to get the latest posts sent to your email.