LE MÉDOC TOUJOURS PLUS VERT ET PLUS JEUNE

Réputé parmi l’un des vignobles les plus prestigieux au monde, le Médoc est en train de rajeunir avec cette nouvelle génération de vignerons qui se sont mis au vert et dont les propriétés sont demeurées presqu’essentiellement familiales.

Par Janine Saine

CÉPAGES

D’après l’histoire, les premières apparitions de la vigne bordelaise remontent à 40 ans avant JC. Dès le 14e siècle, on assiste à la fondation des premières cultures viticoles. De ses terres jadis marécageuses, puis asséchées sous Henri IV au16e siècle, les marchands de vins bordelais découvrent le territoire d’exception du Médoc très propice pour y planter du cabernet sauvignon, cépage tardif reconnu pour sa puissance tannique. Plutôt hâtif, le merlot devient aussi un cépage de prédilection pour son fruité et sa souplesse. Les deux autres cépages plus tardifs qui servent à l’assemblage sont le cabernet franc et le petit verdot apportant respectivement un côté aromatique et de la charpente au vin. Ainsi, sont nés les plus célèbres crus au monde selon des appellations diversifiées. 

LE MÉDOC EN CHIFFRES

 

16 200 ha de superficie représentant 15 % du vignoble bordelais

 

– Production de 100 millions de bouteilles annuellement

 

– 60 Grands Crus classés en 1855, exigés par Napoléon et dont les vins sont devenus grands ambassadeurs du Médoc

 

– 249 Crus Bourgeois, propriétés de grandes familles et nouveau classement depuis 2020

 

– 30 Crus Artisans, désignation depuis 150 ans et dont les propriétaires étaient des artisans. Dernier classement en 2017

 

– 6 Coopératives

– 326 autres Crus

– 278 châteaux

CLIMAT

Site d’exception entre l’océan Atlantique et la Gironde, le Médoc est traversé par le 45e parallèle et jouit d’un microclimat océanique s’avérant bénéfique pour le mûrissement des vignes. Influencé par les variations climatiques, chaque millésime se différencie selon sa typicité.

Fourcas Dupré

SOL

Le sous-sol a aussi son importance avec la présence de différentes terrasses formées au cours des millénaires. 

À l’ouest et au nord, on y trouve les graves issues des Pyrénées avec un sol de petits galets, parfois argilo calcaires, et à l’est les graves garonnaises dans le Haut-Médoc au sol caillouteux et pauvre. Ces graves produisant des vins puissants et tanniques sont des terroirs bénéfiques pour le cabernet sauvignon. Tant qu’au merlot, il domine de Listrac à St-Esthèphe dont les sols argilocalcaires et argilosableux donnent des vins souples et élégants et à déguster dans leur jeunesse.

HUIT APPELLATIONS

Le merlot est omniprésent sur Listrac, Médoc, Moulis, Haut Médoc. Tandis que le cabernet rayonne sur St-Estèphe, Margaux, St-Julien et Pauillac.

Carte des vins du Médoc

ENVIRONNEMENT PLUS VERT

Tout comme le vignoble de Bordeaux, le Médoc s’est engagé depuis quelques années dans une démarche environnementale assez stricte avec la culture raisonnée, mais surtout la certification HVE (Haute Valeur Environnementale) dont la puissance3 est la plus élevée. De plus 91 % des superficies du Médoc, Haut-Médoc et Listrac- Médoc sont certifiées ou en cours de certification environnementale (HVE3, Bio, Biodynamie, Terra Vitis, AREA) et 79 % à Margaux. 

MILLÉSIMES

 

2014 : Équilibré

 

2015 : Excellent

 

2016 : Remarquable

 

2017 : Qualité, peu de quantité

 

2018 : Grande qualité

DÉGUSTATION DES HUIT APPELLATIONS DU MÉDOC

Château Haut Blaignan Médoc Cru Artisan 2016Château Haut-Blaignan Médoc Cru Artisan 2016 

Dans ce très beau millésime, la prédominance de merlot (60 %) lui confère de la souplesse et de l’élégance avec des parfums de cacao et de fruits noirs aux saveurs moyennement épicées et boisées. De facture moderne, très agréable et à un prix très doux. Certifié HVE3 (18,70 $)

Château De Villegeorge Haut-Médoc 2018Château de Villegeorge Haut Médoc 2018

Voici un Cru bourgeois dont la puissance du cabernet sauvignon (70 %), tant au nez qu’en bouche exhale finesse et élégance avec une finale tannique remarquablement bien enroulée. Vin performant et équilibré à prix abordable, signé par l’œnologue et propriétaire du domaine Marie-Laure Lurton. Certifié HVE3 (29,50 $)

Château Fourcas-Dupré Listrac-Médoc 2014Château Fourcas-Dupré Listrac-Médoc 2014

Assemblage bien réussi de merlot (50 %), cabernet (49 %) et petit verdot (1%). Directeur général du domaine, Lucas Leclercq émet que l’ADN de sa production se concentre avant tout sur la fraîcheur et que 80 % du travail se fait dans le vignoble. Complexe, profond et d’un boisé discret aux tanins accrocheurs. Pour mieux jouir de ce médoc prêt à boire, l’aérer avant de servir ce remarquable millésime. Certifié HVE (25,50 $)

Prélude Grand-Puy Ducasse Pauillac 2014Prélude A Grand-Puy Ducasse Pauillac 2014 

Issu de jeunes vignes, ce Merlot (70%) dégage de jolis arômes fruités sur une bouche chaleureuse et épicée aux tanins souples, puissants et fermes. Le mettre en carafe pour mieux l’apprécier. Certifié HVE3 (43,25 $)

Les Pélerins de Lafon-Rochet Saint-Estèphe 2018Les Pèlerins de Lafon-Rochet Saint-Esthèphe 2018 

Cabernet Sauvignon (56 %) s’ouvrant sur des arômes profonds de fruits noirs étoffés d’épices qui se reflètent sur un palais bien équilibré aux tanins puissants moyennement corsés. Finale sans lourdeur, très souple et très élégante. Certifié HVE3 (45,50 $)

Château Pontac Lynch Margaux 2017Château Pontac Lynch Margaux, Cru Bourgeois 2017

Coup de cœur pour cet assemblage d’une remarquable qualité où cabernet, merlot, cabernet franc et petit verdot sont élevés en barrique et en amphore, ce qui confère fraîcheur et beaucoup de classe. Délicieusement velouté, frais et prêt à boire. Certifié HVE3 (59,75 $)

Aspirant de Beychevelle Saint-Julien 2016Aspirant de Beychevelle Saint-Julien 2016

Belle performance du merlot prédominant. Rondeur, structure, élégance. Très harmonieux au nez et en bouche et ponctué de notes de mûres et de torréfaction. Culture biologique sur un tiers du vignoble et aucune utilisation d’herbicides. (52 $)

Château Branas Grand Poujeaux Moulis-en-Médoc 2016Château Branas Grand Poujeaux Moulis-en-Médoc 2016

Nouvellement co-actionnaire du domaine, Arjen Pen désire conserver l’identité de Branas à l’exemple de ce vin. Remarquable fraîcheur et complexité au nez et en bouche, tapissé de saveurs gourmandes de petites baies noires et de prunes rouges et dont le boisé est bien intégré. Puissant et souple et d’une élégance inégalée. Extra ! Certifié HVE3 (58,25 $)

*Chroniqueuse vinicole depuis 25 ans, Janine Saine a collaboré à plusieurs magazines dont Vins & Vignobles dans lequel elle a signé de nombreux reportages aux quatre coins du monde. Également, elle est l’autrice de trois ouvrages œnogastronomiques, tous primés au Gourmand World Cookbook and Wine Awards.

 

Laisser un commentaire