Les trois vins de la semaine

, Les trois vins de la semaine

Du Bordeaux, un vin corse ou un argentin bien tassé, de quoi ravir vos papilles avec ces 3 bouteilles de la semaine.

, Les trois vins de la semaineNorton Privada, 2014, Mendoza, Argentine

Amateurs de vins corsés qui vous en donnent pour votre argent, cet assemblage de malbec, merlot et cabernet sauvignon vaut son pesant de fruits noirs et d’épices. Cultivées en altitude, les vignes de Norton donnent un beau jus plutôt concentré et d’une robe très sombre. 16 mois de maturation en fûts de chêne neufs et un an en bouteille avant de se retrouver sur les tablettes des magasins, ce rouge a du coffre sans toutefois être trop mordant. Une bonne pièce de viande pour les plus carnassiers est de mise. (22,65$)

, Les trois vins de la semaineChâteau Viramière, Saint-Émilion Grand cru, 2015, Bordeaux, France

Une appellation classique à bon prix (moins de 30$) que ce St-Émilion  déjà prêt à boire et qui s’affinera encore d’ici les 5 prochaines années. Aucune lourdeur, un joli grain boisé sans excès, bref, j’ai eu beaucoup de plaisir à déguster ce Bordeaux souple et frais. Il s’acclimate bien avec les grillades, en plus le bougre.(29$)

, Les trois vins de la semainePatrimonio, Orenga de Gaffory, Cuvée Felice, 2014, Corse

Oui, je sais, on déroge un peu à la règle de la limite de 30$ que l’on peut se fixer pour les vins de ce week-end, mais honnêtement, cette bouteille corse vaut la peine. Un 100% nielluccio (cousin du sangiovese) qui ne donne pas sa place au rayon des vins à découvrir. Ici, pas de vieillissement en fûts, juste de la cuve inox pour laisser tout le fruit s’exprimer. C’est soyeux, chaleureux, frais avec une note d’eucalyptus. Un beau vin qui gagnera des points avec une aération en carafe avant de s’immerger dans l’univers vinicole de la Corse. (32,75$)


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.