Les trois bons vins de la semaine

Du gamay, du montepulciano et un peu de GSM ? C’est le programme vinicole pour ce week-end. Un point commun ? Du bon jus à boire…

Beaujolais-Villages, Combe aux Jacques, Louis Jadot, 2018, FranceBeaujolais-Villages, Combe aux Jacques, Louis Jadot, 2018, France

L’été, il faut toujours avoir du gamay sous la main car les vins à base de ce cépage se servent généralement à 16 degrés pour en apprécier le fruité primesautier. Servi rafraîchi, avec tous ces arômes de petits fruits rouges, c’est un vin idéal pour un petit souper léger avec quelques cochonnailles. C’est frais, sans tanins encombrants et cela se boit tout seul avec plaisir. (17,45$)

Col di Sotto, Botter, Montepulciano d'Abruzzo, 2017, ItalieCol di Sotto, Botter, Montepulciano d’Abruzzo, 2017, Italie

Ce petit nouveau qui fait son entrée à la SAQ est bio, vegan etc… Rassurez-vous, il y a quand même du raisin fermenté dans ce vin… Les vins à base de montepulciano d’Abruzzo ont souvent la fâcheuse habitude de contenir un peu trop de sucre résiduel à mon goût. Mais pas ce Col di Sotto qui séduit par sa rondeur en bouche, son fruité agréable et son bel équilibre sans complexe. Ça se boit bien et pour accompagner les grillades en toute simplicité, il remplit la commande comme on dit. BIO. (18,75$)

Château Viranel, St-ChinianChâteau Viranel, Tradition, 2016, Saint-Chinian, Languedoc, France

Vous connaissez peut-être son petit frère en blanc…en tout cas la version rouge est tout aussi réussie. Alors que les vins de l’appellation Saint-Chinian se font de plus en plus discrets quant à leur appellation, un peu comme les Cahors qui préfèrent mentionner malbec, celui-ci affiche haut ses couleurs avec son assemblage de grenache, syrah, mourvèdre et carignan. Violette, cassis, tanins veloutés avec une finale légèrement torréfiée. Barbecue… (19,10$)

Cliquez sur les bouteilles pour les disponibilités près de chez vous.


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Subscribe to get the latest posts sent to your email.