14 mousseux et champagnes pour dire au revoir à 2021

On se le répète souvent ces jours-ci : 2021 n’aura pas été une année ordinaire, surtout avec les vaccins et les variants de la Covid-19 qui nous ont fait vivre des émotions en montagnes russes.  Pour dire au revoir à 2021 et/ou pour souhaiter la bienvenue à 2022, voici des suggestions de bulles de tous les prix et tous les pays pour finir – ou commencer – l’année en beauté.

Par Jessica Harnois et Mariève Isabel

Des bulles québécoises

Si le Québec a un produit qu’il fait bien, c’est sans contredit les bulles. Elles représentent ce que la province fait de mieux côté vin. On voit souvent passer des classiques comme l’excellent Brut de l’Orpailleur et les produits de Michel Jodoin disponibles en épicerie. Nous vous invitons à faire quelques découvertes inusitées en cette fin d’année.

Léon Courville - MuseLéon Courville Muse

Ces bulles sont obtenues par méthode traditionnelle champenoise et sont faites à 100% de Saint-Pépin, un cépage hybride qui pousse très bien au Québec. Elles sont parfois disponibles à la SAQ, mais si vous avez la chance, déplacez-vous jusqu’au vignoble situé dans les Cantons-de-l’Est cet été. Vous pourrez déambuler entre les vignes avant de vous offrir une dégustation des produits Léon Courville. Parions que vous ferez de belles trouvailles ! (36,75$)

Coteau Rougemont Bulles Rosé FramboiseCoteau Rougemont Bulles Rosé Framboise

Voici des bulles doublement originales pour votre soirée du jour de l’An : elles sont faites à base de cidre et elles sont rosées! Assez faible en alcool, elles sont un peu sucrées avec leurs 38g/L. Comme vous le devinez sans doute, c’est une explosion de fruits en bouche, avec une touche de framboise bien présente. Le cidre présente une attaque fraîche et de belles bulles fines. Parfait pour accompagner un dessert ou pour l’apéro.(16,05$)

Domaine Bergeville L'effervescent 2019Domaine Bergeville l’Effervescent 2019

On retrouve à la SAQ l’Effervescent dans une version qui célèbre le 100e anniversiare de la SAQ. Composé de frontenac blanc, seyval, vidal et frontenac gris, ce mousseux est très sec avec ses 5,3 g/L. Il est élaboré selon la méthode traditionnelle. Surprise : on le retrouve aussi en rouge! Et oui, des bulles rouges! On peut guetter les nouveaux arrivages du domaine Bergeville dans des boutiques spécialisées comme La Boîte à vins sur la rue Dandurand, à Montréal. (27,85$)

Cidrerie Lacroix GabrielleCidrerie Lacroix Gabrielle

On oublie parfois qu’au Québec on fait aussi de très bons cidres qui valent la peine d’être mis sur la table, comme le Gabrielle de la Cidrerie Lacroix. Sec, droit, tranchant, il est rafraîchissant sans être trop puissant sur le fruit. Bien sûr, les notes de pommes s’y expriment en vedette, et pas n’importe lesquelles : la Lobo et la McIntosh. Avec ses 7% d’alcool, c’est un beau produit québécois à avoir sous la main pour les festivités.(13,99$)

Savoir-faire européen aux États-Unis

Plusieurs grandes maisons françaises de champagne se sont lancées dans la production de bulles en terres américaines dans les années 1970. En voici deux exemples. Ces bulles ne coûtent qu’une fraction du prix d’un champagne, mais elles ne perdent rien en excellence.

Mumm Napa Brut PrestigeMumm Napa Brut Prestige

Sans surprise, c’est en Californie qu’on retrouve les domaines des prestigieuses maisons de champagne. Ces dernières donnent leur nom à leurs bulles, marquant bien la filiation entre leur région d’origine et ces nouvellespropriétés californiennes. Le Mumm Napa Brut Prestige a une bulle bien présente. Avec ses notes de d’amande et de brioche, et sa touche légèrement épicée, ce produit sec et ample est tout simplement ravissant. Il est aussi disponible en rosé. (29,85$)

Chandon BrutChandon Brut

Le Chandon brut est un autre exemple de mousseux californien qui, pour la moitié du prix, vous donnera l’impression d’avoir sabré un champagne. Les bulles y sont abondantes et les arômes, riches et variés. On y dénote des noyaux de fruits blancs, de l’agrume ainsiqu’une touche épicée. Avec du saumon fumé ou un plateau de fromage, vous vous régalerez ! (30,50$)

Les Italiennes

Déplaçons-nous maintenant en Europe et, pour commencer, en Italie. On aurait tort de réduire les bulles italiennes aux prosecco sucrés qui ont moins la cote ces années-ci. Bien sûr, on retrouve en Italie comme ailleurs dans le monde des bulles avec un taux de sucre plus élevé. Ils sont parfaits pour accompagner les desserts et on les apprécie autour du globe. Mais si vous aimez les bulles extra brut, vous trouverez aussi votre compte en explorant les Prosecco et les Franciacorta.

Mionetto Treviso ProseccoMionetto Treviso Prosecco

Avec son côté citronné, ce Prosecco est parfait pour nous mettre en appétit et nous faire relaxer à l’apéro. Au nez, c’est frais, minéral et franc. Ces bulles sont surprenantes pour leur prix. Nous sommes davantage sur l’acidité que sur le sucre, ce dernier étant d’ailleurs très bien intégré. L’étiquette orange est facile à reconnaître et, à ce prix, gardez-en quelques bouteilles à la maison en permanence pour les visites impromptues ou encore pour apporter chez des amis lorsque vous irez leur souhaiter la bonne année ! (17,05$)

Villa Sandi Il Fresco ProseccoVilla Sandhi Il Fresco Prosecco

Le prosecco, qu’il soit DOC ou DOCG, est principalement fait avec le cépage glera, auquel les vignerons ajoutent parfois quelques variétés de raisins. Pour un produit à 15,95$, ces bulles sont épatantes et très équilibrées. Vous pouvez aussi, si vous voulez vous gâter, essayer la version supérieure : le Villa Sandhi Vigna la RivettaValdobiaddene Superiore di Cartizze 2017 à 58,25$. L’appelation « di Cartizze » représente le plus haut niveau de qualité de toutes les appellations Prosecco.(15,95$)

Ca'del Bosco Cuvée Prestige Extra Brut FranciacortaCa’del Bosco Cuvée Prestige Extra Brut Franciacorta

On dit parfois des Franciacorta qu’ils sont les champagnes de l’Italie. Celui-ci est très facile à identifier avec son emballage jaune et craquant qui lui donne un air festif et en fait un cadeau d’hôte idéal. Composé de chardonnay (75%), de pinot noir (15%) et de pinot blanc (10%), il est très effervescent dans sa robe dorée. Au nez, la rondeur domine, avec des notes briochées, de crème brûlée et d’amandes, tout en étant minéral et tranchant en bouche, très sec. C’est délicieux! À s’offrir ! (45$)

Le pays du champagne : la France

C’est en France qu’on retrouve le roi des bulles : le champagne, bien sûr! Boisson des grandes occasions, le champagne est mythique et avec raison. Il ne faut quand même pas oublier qu’on retrouve aussi d’autres excellentes bulles françaises, comme la Blanquette de Limoux et les crémants, tous deux beaucoup moins dispendieux.

Sieur D'Arques Première Bulle Blanquette de LimouxSieur d’Arques Première Bulle Blanquette de Limoux

Pour le prix, on ne peut pas se tromper avec la Blanquette de Limoux du Languedoc-Roussillon. On en retrouve deux marques à la SAQ, soit la blanquette du Domaine de Fourn et celle-ci, des vignerons du Sieur d’Arques, qui vient aussi en version rosée. Élaborée selon la méthode traditionnelle, c’est une valeur sûre tant pour l’apéro que pour faire des cocktails fancy comme le French 75. (18,95$)

Louis de Sacy Originel BrutLouis de Sacy Originel Brut

Dénicher un champagne sous la barre des 50$ est déjà fantastique, mais en trouver un aussi bon, c’est la fête! Dans cet assemblage traditionnel, le mélange de pinot noir et de chardonnay ne laisse qu’une petite place au pinot meunier (2%). Le nez est magnifique et exprime une minéralité et un bouquet riches en arômes. Fruité et vif, frais et sec, il sera absolument merveilleux avec des cakes de crabes ou encore des calmars frits. Les bulles viendront couper le gras de ces plats en y ajoutant une touche citronnée. (48$)

Laurent-Perrier Cuvée BrutLaurent Perrier Cuvée Brut Rosé

Voici un des champagnes préférés de Jessica. Il s’agit d’un monocépage fait à 100% de pinot noir, ce qui lui donne une belle coloration rosée avec des reflets ambrés. Le nez est certes droit, mais il est aussi très aromatique, sur des notes légèrement boisées et complexes. En bouche : wow! Il persiste longtemps et il n’est pas prêt de se faire oublier de sitôt ! Un grand classique à découvrir. (102,75$)

Hongrie et Moldavie

Pour terminer ce tour du monde liquide, nous vous amenons dans l’Est de l’Europe où on retrouve aussi de très bons produits. Dans ces pays, les vins doux sont plus populaires qu’ici et il est intéressant de les découvrir. En voici deux exemples.

Hungaria Grande CuvéeHungaria Grande Cuvée rosé

Voici un autre rosé qui surprend, encore une fois, pour son prix. On appelle sa couleur rosée œil-de-perdrix ou saumonée. La bulle est présente partout dans le verre plutôt que d’être bien rangée et elle disparaît quand même assez rapidement. Le nez est frais, sans bois, plutôt sur le fruit et les épices. Certes, il y a du sucre résiduel (15g/L) et on est dans le doux, mais il ne faut pas s’en inquiéter; l’ensemble est bien équilibré et se servira très bien avec des crevettes ou n’importe quel fruit de mer à chair rose. (13,05$)

Apriori Moscato DolceApriori Moscato Dolce

Finalement, voici un produit très pratique : des bulles en canettes! Quelle merveilleuse idée pour ces soirées ou on a envie d’un verre de bulles, mais pas de six ! La maison moldave A Priori offre trois sortes de mousseux en canette, un doux composé de muscat ottonel, un sec fait de glera et un rosé doux. Présentement, vous trouverez le muscat ottonel disponible en importation privée auprès des Filles du vigneron, mais on espère que le glera reviendra bientôt de ce côté-ci de l’Atlantique. (6,60$) la canette

Bye bye 2021; nous avons maintenant envie de célébrer la nouvelle année qui arrive! Nous nous souhaitons à toutes et à tous qu’elle soit tranquille et paisible, remplie d’amour et de beaux moments. Santé et bonne année 2022 !

Sommelière, conférencière et entrepreneure, Jessica Harnois est aujourd’hui une personnalité publique reconnue dans le domaine des affaires et une sommité influente de la sommellerie au Québec mais également à l’international. Elle remporte en 2019 le Prix Femmes d’affaires du Québec (catégorie petite entreprise) décerné par le Réseau des femmes d’affaires du Québec. Au printemps 2021, elle lance le Club de vins Jessica Harnois dans lequel elle offre des cours en ligne.

Mariève Isabel est chroniqueuse pour les Productions Jessica Harnois inc. depuis juin 2019. Elle a collaboré à l’ouvrage #Boirelocal (Éditions la Presse 2019) avec Jessica en plus de signer avec elle près d’une centaine de chroniques et d’avoir participé à fonder le Club de vins Jessica Harnois. Elle est aussi chargée de cours et de programmes au Centre de communication écrite de l’Université McGill en plus d’avoir son propre blogue, Histoire de s’inspirer.

 

Laisser un commentaire