Pour mieux comprendre la Bourgogne…

appellations de Bourgogne, Pour mieux comprendre la Bourgogne…

Que celui qui n’a jamais vu ou bu un Gevrey-Chambertin, un Nuits-Saint-Georges ou un Chablis Grand Cru lève le verre ! Mais lèverez-vous aussi votre coupe si je vous dis Vézelay, Pernand-Vergelesses et Bonnes-Mares ? Disons que c’est plutôt normal de s’emmêler les limonadiers face à ces appellations plus discrètes en termes de volume et de disponibilité sur notre marché.

Ce n’est pas toujours facile de comprendre les niveaux d’appellations des vins de Bourgogne sur un territoire où parfois une appellation couvre seulement quelques hectares. Et puis quelle est la différence entre les Crus, Premiers Crus et autres grandes cuvées? Décryptage pour apprivoiser davantage ces vins selon leur hiérarchie de terroirs.

Combien d’AOC ?

Parmi les vins de Bourgogne, il y a 84 appellations d’origine contrôlée (AOC) qui vous garantissent le terroir d’origine, le mode de production selon la tradition bourguignonne et surtout le contrôle de la qualité et du cahier de charges que doivent respecter les vignerons. La preuve que la Bourgogne recèle de terroirs variés, c’est que ces 84 appellations représentent 23 % du total des AOC en France.

Les couleurs de la Bourgogne

 appellations de Bourgogne, Pour mieux comprendre la Bourgogne…

appellations de Bourgogne, Pour mieux comprendre la Bourgogne…

 

 

 

D’abord la Bourgogne abordable…

Ne nous voilons pas la face, les prix des grands vins de Bourgogne ont atteint récemment des sommets historiques. Leur popularité, rareté et qualité ont effectivement un coût. Qui peut vraiment prétendre pouvoir se commander une caisse du Domaine de la Romanée Conti chaque année ? Pour découvrir le meilleur du terroir bourguignon, il faut bien commencer quelque part et c’est là qu’entrent en scène les sept AOC régionales qui représentent d’ailleurs 56% du total de la Bourgogne en termes de volume. On y retrouve entre autres le Mâcon Villages, le Bourgogne Aligoté, les Coteaux Bourguignons ou encore l’appellation Crémant de Bourgogne qui contient de petites pépites pétillantes.

appellations de Bourgogne, Pour mieux comprendre la Bourgogne…

Ensuite les villages…

Si l’on monte d’un cran, c’est dans les AOC Village que l’on retrouve les noms évocateurs des somptueux Pommard, Nuits-Saint-Georges et autres Corton-Charlemagne. Les noms de ces vins permettent d’identifier aussi leur provenance géographique puisqu’ils correspondent aux communes qui abritent les appellations.

appellations de Bourgogne, Pour mieux comprendre la Bourgogne…

Vous avez dit Premier Cru ?

La différence de cette classification par rapport à celles des AOC Village réside dans la précision du lieu d’origine. Ainsi un vin de l’appellation village de Pommard qui se voit attribuer la classification de Premier Cru mentionne la parcelle sur laquelle a été cultivé le raisin. Exemple sur cette étiquette…

Vous distinguez l’appellation Village Pommard et comme c’est un Premier Cru, on y ajoute le nom de la parcelle ou Climat (voir cet article pour l’explication), dans ce cas-ci, ce sont les Fremiers.  Vous avez ainsi un Bourgogne qui provient d’une seule et même partie de vignoble. Le prix évidemment s’en ressent, mais vous avez ainsi la garantie d’avoir la crème de la crème du terroir bourguignon.

appellations de Bourgogne, Pour mieux comprendre la Bourgogne…

Encore plus haut ?

Et tout à haut de la pyramide, vous avez le summum de la Bourgogne : le Grand Cru, celui que tout le monde s’arrache un peu partout dans le monde. Ces AOC Grands Crus qui sont au nombre de 33, sont étalées sur 560 hectares et représentent seulement 1,5 % de la production totale bourguignonne. Pour les identifier, ne cherchez pas le village d’origine, il a disparu de l’étiquette. En fait, vous trouverez le nom du Climat. Par exemple, La Tâche, Bâtard-Montrachet et Grands-Échezeaux.

appellations de Bourgogne, Pour mieux comprendre la Bourgogne…

Et c’est tout ?

Je m’en voudrais de ne pas vous mentionner qu’en sus de ses 84 appellations, il existe aussi ce qu’on appelle les dénominations géographiques complémentaires ! Eh oui, ce ne sont pas des AOC à proprement parler, mais bien des vins issus de territoires plus petits que celui des appellations dans lesquelles ils se trouvent. Vous me suivez ? Mis à part les Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune et autres Bourgogne Côte Chalonnaise pour ne citer que celles-là, ce ne sont pas forcément des bouteilles que l’on retrouve facilement sur notre marché. Mais sachez qu’il existe par exemple quelques-unes d’entre elles à la production parfois confidentielle et qui répondent au charmant nom de Bourgogne Coulanges-la-Vineuse, Mâcon Davayé, Mâcon Saint-Gengoux-le-NationaletBourgogne Montrecul !

Pour en savoir plus sur les nombreuses appellations en détail, c’est par ici.

On déguste ?

Cliquez sur la bouteille pour connaître les disponibilités en magasins

appellations de Bourgogne, Pour mieux comprendre la Bourgogne…Château de Chamirey, Mercurey, 2015, Bourgogne, France

Parmi les AOC Village, il y a ce beau Mercurey d’un domaine qui s’illustre d’ailleurs tout autant dans plusieurs autres niveaux de l’appellation. Ce délicieux pinot noir est élevé à 80% pendant un an en fûts de chêne. C’est un vin plutôt gourmand sur la cerise et la fraise avec une belle attaque en bouche. Beaucoup de fraîcheur et des tanins distingués. (29,80$)

appellations de Bourgogne, Pour mieux comprendre la Bourgogne…Rapet Père et fils, Aloxe Corton, 2015, Bourgogne, France

Dans l’appellation Aloxe-Corton, le domaine Rapet offre ici un bel échantillon de richesse et de profondeur du pinot noir. L’élevage a eu lieu en fût dont 20% en fûts neufs. C’est robuste, corsé mais ô combien racé avec un fruité très franc et précis. Un vrai vin de terroir dont le nez commence à s’ouvrir sur de beaux fruits rouges juteux. Déjà très approchable, il ne peut que s’améliorer avec le temps. Beau vin. (70,25$)

appellations de Bourgogne, Pour mieux comprendre la Bourgogne…
Château Fuissé, Tête de cru, Pouilly-Fuissé, 2015, Bourgogne, France

Propriété familiale de puis 1862, ce domaine s’est imposé petit à petit comme la référence  du cru Pouilly-Fuissé. Cette cuvée « Tête de Cru » est un assemblage d’une quarantaine des meilleurs terroirs argilo-calcaires de l’appellation. Vinifié en cuves (30 % du volume) et en barriques de chêne (70%), dont un quart sont neuves, ce chardonnay bourguignon a cette pointe de minéralité si recherchée. Agrumes, fruits blancs, amandes et notes de beurre au rendez-vous. (37,75$)

appellations de Bourgogne, Pour mieux comprendre la Bourgogne…Château de Maligny, Chablis Premier cru, Montée de Tonnerre, 2017, Bourgogne, France

Histoire de vous familiariser avec un premier cru, ce chablis du Château de Maligny provient d’un petit climat de 2 hectares. C’est l’un des premiers crus les plus réputés du vignoble de Chablis. C’est une bonne occasion de découvrir un vin de cette appellation qui nous offre sa légendaire pierre à fusil au nez. Le millésime 2016 est tout en intensité, très vif avec beaucoup de fraîcheur et doté d’une belle et longue finale (40,75$) À la bonne vôtre !

 


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

One comment

  • Yvon Lamoureux

    Château de Chamirey est un excellent pinot, rapport qualité, prix. Un des rares Bourgogne à un prix abordable, j’en achète à tout les ans.