Quand la Bretagne se met au gin

Les bouteilles de gin sont plus que jamais présentes dans les succursales du monopole. Normal, le Québec n’échappe pas à la folie du gin qui coule à flots un peu partout. À ce propos, les distilleries québécoises commencent à se tailler une bonne place dans nos habitudes de cocktails. Et voilà que le Bretagne débarque maintenant chez nous…

, Quand la Bretagne se met au ginH2B, Distillerie du Golfe, Gin, Bretagne, France

Avec ses plantes cueillies sur le littoral du Golfe du Morbihan, la Bretagne fait son entrée sur notre marché avec ce gin qui apporte une jolie bouffée d’air iodé. Un projet un peu fou mené par trois compères bretons qui ont frappé à bien des portes de banques pour financer leur entreprise. Ce qui ne fut pas sans embûches bien sûr, mais grâce à une campagne de financement participatif (crowdfunding), la persévérance a finalement payé. Résultat : pas d’ajout de colorants ou d’éléments artificiels, juste un bon alcool blanc bien parfumé et très vif avec ses accents marins. On y ajoute quelques gouttes de citron, et on a comme envie d’y aller avec, pourquoi pas, un bon saumon fumé. Parfait aussi pour le gin tonic. Une belle curiosité bretonne à essayer cet été. (58,25$)


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.