Que devient le vin orange ?

Que devient le vin orange - Tout sur le Vin

Au fait, la kyrielle de vins oranges que l’on attendait à la SAQ, est-elle arrivée ? Et le succès de cette tendance, on en est où ?

Rappelons-le, un vin orange, c’est un vin de raisins blancs que l’on a fait macérer davantage avec la peau pour lui donner couleur et concentration. Bref, on vinifie ces vins blancs comme des vins rouges. Souvent vu (à tort) comme un vin d’apéro, depuis 2-3 ans, les aficionados du vin ne parlaient que de ça. D’ailleurs, parler du vin orange, c’est un peu comme parler du vin nature, n’allez jamais contredire un amateur aveugle de ces styles, car il vous dira que vous ne pouvez pas comprendre, parce que vous avez le palais formaté… Bon, passons…  Il reste que l’avalanche de nouveaux produits ne semble pas avoir pris le marché comme une tornade. Pourquoi ? À vous de voir…ou de boire… Disons que c’est assez difficile de se faire une idée surtout qu’il n’y a pas de répertoire de vin orange sur saq.com. Ils se cachent bien souvent dans l’onglet »vin blanc ». Et les ventes alors ? Peut-être les importateurs pourraient nous en dire plus… À suivre…

Joël Delaunay Casca Orange 2019Casca, Domaine Joël Delaunay, Vin orange, 2018, France

En attendant, quelque part en Touraine dans la vallée de la Loire, se vinifie en orange ce sauvignon blanc avec un mois de macération pelliculaire. C’est un cliché de dire que les vins oranges sont gorgés d’agrumes et… d’oranges, mais pourtant, c’est la réalité ici. Comme d’habitude, cette impression de tanins en bouche est légitime, puisque c’est l’amertume phénolique de ce type de vin. Servi frais mais pas trop, c’est une curiosité à essayer. (23,55$)


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.