Des vins italiens modernes et axés sur le développement durable

Santa Margherita

Le groupe Santa Margherita est aujourd’hui composé d’une dizaine de domaines et bien établi dans l’industrie vinicole italienne. Difficile d’imaginer qu’il a été conçu de toute pièce à compter de 1935 sur des terres abandonnées dans la campagne vénitienne.

Par Mélanie Frappier, avocate/sommelière – Club de vins Jessica Harnois

Cette histoire puise son essence dans la vision d’agriculture moderne de Gaetano Marzotto, fondée sur la cohésion entre l’homme, la nature et la technologie. Est ainsi créé un vaste complexe agricole comptant 1000 hectares situé entre Fossalta di Portogruaro et la lagune vénitienne. L’entreprise sera nommée en l’honneur de Margherita Lampertico Marzotto, conjointe de son fondateur. L’objectif est de répondre à la demande grandissante de produits alimentaires et de produire des vins agréables à boire offrant une certaine polyvalence lors des accords en cuisine.

À partir du domaine de Portogruaro, le groupe s’est développé par l’ajout au fil du temps de vignobles plantés dans plusieurs des plus magnifiques régions italiennes : la Vénétie orientale, la région de l’Alto Adige, Lugana, les collines de Valdobbiadene et de Refrontolo, la Franciacorta, le Chianti Classico, la Maremme, la Sicile et la Sardaigne. De plus, un domaine de l’Oregon s’est récemment ajouté. Ceci représente plus de 700 hectares de vignes italiennes, dont plus de la moitié sont cultivés de manière biologique.

santa margherita, Des vins italiens modernes et axés sur le développement durable

Santa Margherita a marqué l’histoire viticole dans sa région tant par la production du prosecco que par les vins issus de pinot grigio. En effet, 1952 marque la première vinification pétillante de Prosecco Valdobbiadene, aujourd’hui Prosecco Superiore di Valdobbiadene DOCG. Huit ans plus tard, l’équipe technique de Santa Margherita développe un procédé grâce auquel est éliminé le contact du moût avec la peau de couleur rosée des raisins de pinot grigio. Cette méthode produit un vin blanc de haute qualité mettant en valeur la fraîcheur du fruit. Il sera, par le fait même, la réponse de Santa Margherita pour combler les attentes des consommateurs dont les goûts et les habitudes changent et tendent vers une cuisine plus légère et saine.

L’importance du développement durable

Tout le groupe vibre au rythme de la nature et le souci de l’environnement est au cœur de ses valeurs et de ses choix. Des investissements massifs ont été effectués dans des méthodes d’économie d’énergie et dans les énergies renouvelables.

A titre illustratif, dans l’Alto Adige, l’utilisation de produits chimiques a été abandonnée et les décisions sont prises en vue d’assainir l’environnement, de sauvegarder la biodiversité autour des vignobles, d’économiser l’eau et de protéger le paysage.

Aussi, un immense système photovoltaïque de 2000 m2 est installé sur le toit de la cave à Fossalta di Portogruaro. Le domaine compte 190 tonnes de dioxyde de carbone non relâché dans l’atmosphère et 90 tonnes de mazout non brûlé, en plus de produire annuellement 360 000 kWh à l’interne. De plus, 60 % des bouteilles sont produites à l’interne dont 60 % utilisent du verre recyclé.

L’importance de cette vision environnementale portée par le groupe rejaillit jusqu’au Québec et au Canada. En effet, une certification de neutralité carbone a été accordée au Santa Margherita Pinot Grigio pour le marché canadien. Ainsi, chaque bouteille distribuée au pays (environ 2 millions par année) est évaluée pour sa neutralité en carbone par Carbonzero. De plus, un projet a été créé en 2014 au terme duquel plus de 146 000 arbres seront plantés sur une superficie totale de 75,9 hectares dans la région du sud-est du Québec, en vue de capturer une partie du carbone atmosphérique de la région.

Domaine Kettmeir dans l’Alto Adige

Installé dans les collines de l’Alto Adige, le domaine offre une magnifique vue sur la vallée en contrebas et le lac Caldaro. Établie en 1919 par Giuseppe Kettmeir, oenologue du Tyrol du Sud, expert en viticulture et ingénieur agricole, cette cave est au cœur du développement viticole dans la région.

Kettmeir

En 1964, débute la production de vins mousseux de haute qualité élaborésà partir du pinot blanc selon la méthode Charmat (fermentation en cuve close). En 1986, le domaine se joint au groupe Santa Margherita qui lui insuffle une philosophie modernisée, orientée vers la technologie et l’innovation, tout en restant fidèle à la tradition viticole de la région. Ainsi, six ans plus tard, le vin mousseux s’élabore dorénavant en utilisant la méthode traditionnelle.

Le domaine est idéalement situé pour effectuer une plaisante et instructive visite guidée de la cave suivie d’une dégustation confortablementinstallé sous le porche les yeux rivés sur les beautés de la vallée et du lac. Les vins sont savoureux et élégants, se marient heureusement avec les aliments et procurent d’agréables moments partagés en famille ou entre amis.

Vignoble vénitien San Francesco della Vigna

San Francesco della Vigna s’avère un site d’exception, charmant et paisible, loin du bourdonnement de la foule massée sur la Place Saint-Marc ou sur le pont du Rialto.

San Francesco della Vigna.

Ce lieu unique est le plus ancien vignoble urbain de Venise, sa fondation remontant à plusieurs centaines d’années. Le complexe regroupe de nombreux bâtiments religieux, dont une église datant de la Renaissance,des cloitres et une bibliothèque utilisée par l’Institut d’études œcuméniques de la Faculté de théologie. Depuis 2019, Santa Margherita s’impliquenotamment en vue deprotéger le patrimoine historique et architectural des lieux. De plus, les agronomes de Santa Margherita entretiennent le vignoble et les vieilles vignes de teroldego sont dorénavant remplacées par des pieds de vignes deglera et de malvasia. Depuis cette implication, environ 1000 bouteilles de vin, nommé Harmonia Mundi, sont produites annuellement, portent la marque du groupe et contribuent au financement des bourses pour les étudiants de l’Institut d’études œcuméniques présents dans le complexe.

Voici trois vins, un blanc, un mousseux et un rouge, provenant de différents vignobles au sein du groupe.

Santa Margherita Valdadige 2021

Santa Margherita Valdadige

Voici un bel exemple de ce que Santa Margherita a développé au début des années 1960 : une vinification des raisins à la peau rosée de pinot grigio, mais en évitant le contact avec les peaux afin d’obtenir un très beau vin blanc léger, frais et fruité. Il s’agit par ailleurs du vin pour lequel la certification Carbonzero a été octroyée pour le marché canadien.

Ce pinot grigio arbore une délicate robe jaune très pâle. Des arômes tant floraux que fruités s’en dégagent. Un parfum de fruits à noyau, de poire, de pomme jaune etde citron émane. En bouche, des saveurs minérales et de citron se distinguent. Ce vin sec est léger, très frais et facile à boire. Il fera le bonheur lors de l’apéritif ou en accompagnement d’une salade de fruits de mer. (20,30$)

Santa Margherita Valdobbiadene Prosecco Superiore 

Santa Margherita Valdobbiadene Prosecco SuperioreEn 2022, Santa Margherita a célébré le 70e anniversaire du Prosecco Superiore. C’est effectivement dans les années 1950 que Gaetano Marzotto a reconnu les savoureuses possibilités aromatiques qu’offrent le glera. Il a alors cultivé ce cépage dans les collines de Valdobbiadene situées juste au nord de Venise, région dorénavant associée à la désignation Conegliano-Valdobbiadene DOCG.

Ce vin mousseux est entièrement élaboré à partir de glera. Il présente une robe jaune très pâle avec de doux reflets verts et de fines bulles. Un parfum fruité de pêches et d’agrumes ainsi que de pain grillé et brioché émane. En bouche, il est frais, vif et bien équilibré sans être sucré. Ce prosecco brut sera le parfait compagnon pour l’apéritif et les hors d’œuvre. (20,35$)

Lamole di Lamole Chianti Classico 2020 

Lamole di Lamole Chianti Classico 2020Ce domaine a été créé suivant la Seconde Guerre mondiale àLamole, un hameau situé près de Grève in Chiantidans la portion nord du Chianti Classico. Certaines de ses parcelles sont sises à plus de 650 mètres d’altitude, à la limite supérieure pour le sangiovese en Toscane. Le groupe Santa Margherita l’a accueilli au sein de son giron en 1993.

Cet assemblage, qui regroupe 70% de sangiovese, 20% de cabernet sauvignon et 10% de merlot, affiche une robe de couleur rubis profond. Un agréable bouquet de baies noires bien mûres s’en dégage rehaussé de violette, de réglisse et de notes boisées découlant de plusieurs mois en fûts de chêne ou en barriques selon le cépage. A la dégustation, il s’ouvre tout doucement, les tanins sont souples et les fruits restent présents sur la longueur en bouche.Un Chianti Classico tout indiqué pour accompagner les mets classiques italiens à base de tomates. Santé ! (24,40$)

Avocate et sommelière, Mélanie Frappier s’implique dans le développement du Club de vins Jessica Harnois, notamment pour le Club VIP (vins d’importation privée). Elle anime aussi des dégustations de vins basées sur le jeu Vin mystère et rédige des chroniques en collaboration avec Jessica Harnois. De plus, elle cumule une vingtaine d’années d’expérience en cabinets d’avocats et au sein des services juridiques d’une grande entreprise, dont 10 ans en tant que gestionnaire d’équipes et de projets. La sommellerie est sa nouvelle passion. 


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.