Sept vins à la carte

Sept vins à la carte

Voici venu le temps venu de faire quelques réserves de vins rouges avant d’affronter les premières froidures qui nous inspireront des plats mijotés en harmonie avec des vins structurés, au fruité intense et aux tanins présents mais souples.

Par Janine Saine

Mais avant tout, découvrez quelques blancs hors sentiers et un rosé italien du sud, réjouissants autant pour les papilles que le palais.

Jean Becker Riesling Hagenschlauf 2019Riesling Hagenschlauf 2019, Jean Becker, Alsace, France

Parmi les plus anciennes familles de vignerons alsaciennes depuis 1610 et comptant une 13e génération aujourd’hui. Blanc de culture biologique délicieusement frais et riche, recelant une corne d’abondance de fruits tant exotiques que domestiques avec une touche mielleuse. Raffinement du nez jusqu’au palais qui s’abandonne sur une finale d’une douceur rondeur. Excellente signature à retenir surtout pour les fanas de riesling de qualité. (26,75 $)

Celilo Falls Riesling Columbia Valley 2021Celilo Falls Riesling 2021 Columbia Valley, Washington, États-Unis

La désignation est issue du nom du village Silailo, devenu Celilo, et dont une chute desservait les bassins des Premières Nations qui y habitaient. Bien réussi ce riesling bio aux accents du Nouveau Monde. On se réjouit de ses fruits exotiques avec ses notes de pêche et de poire et une minéralité enveloppée d’une agréable fraîcheur. La finale est longue et offre une abondance fruitée mais tout en délicatesse avec le faible volume de 1,2 g/L de sucre résiduel. (19,95 $)

François Martenot Saint-Véran Les Plantés 2020Saint-Véran Les Plantés Maconnais 2020, François Martenot, Grands Chais de France

Situé au cœur de la Côte de Beaune en Meursault, ce domaine familial a été acquis au début du 20e siècle dont les générations ultérieures se sont activées autant en Bourgogne qu’en Beaujolais. Voici leur 100 % chardonnay, facile à apprécier et à déguster, issu de sols argileux, fermenté et élevé sur lies fines pendant 12 mois en cuve. Ce processus lui confère de beaux arômes de fruits à noyau, des saveurs intenses et rondes d’un fruité bien équilibré sur une finale souple. Petit joyau sur fruits de mer, poisson grillé ou escalope de veau. (29,50 $)

Miral Grillo Sicilia 2021Miral Grillo Sicilia 2021, Cantina Fina, Italie

Produit dans l’ouest de la Sicile, ce blanc à 100 % grillo est un cépage autochtone qui a pris son envol international, il y a plus de deux décennies. La jeune génération de vignerons siciliens du début du 21e siècle a grandement contribué à en faire un vin unique et non d’assemblage. Des saveurs de fruits exotiques se livrent sur des notes solaires chaudes et épicées, avec un soupçon de minéralité sur une finale longue. Un vin de plaisir au goût sec mais joliment fruité, et de surcroît bio. (15,20 $)

Tenuta Viglione Maioliche 2021Rosato Maioliche 2021, Tenuta Viglione, Les Pouilles, Italie

Depuis trois générations, la famille Zullo s’active dans le sud-ouest de la Grande Botte. Voici leur Rosato certifié bio, à base du cépage primitivo apparenté au zinfandel. Convivial avec sa robe d’un rose invitant et son parfum de fraise intense menant à des saveurs de petites baies sauvages rouges dont les notes délicates au goût sucré sont mâtinées de fraîcheur. Agréable à l’apéritif ou à table avec une salade de saumon ou de petites crevettes locales. (20,05 $)

Las Cepas SLU Garnacha 1921 Rioja 2018Las Cepas SLU Garnacha 1921 Rioja 2018, Espagne

Rouge bio élaboré à partir de vignes centenaires. Du vrai bonbon, pas dans le sens sucré du terme, mais comme un vin performant à travers ses saveurs pleinement fruitées plus que délicieuses, issues du cépage grenache. Des notes épicées se faufilent entre sa souplesse et sa richesse bien structurées et équilibrées. À apprécier à table avec des mets bien relevés à base de viande. Réconfortant pour affronter les premières lueurs hivernales. (26,80 $)

Clos Triguedina 2017Cahors Clos Treguidena 2017, Jean-Luc Baldès, France

Excellent millésime produit dans le Sud-Ouest français par ce producteur émérite. Sur l’étiquette classique, la désignation occitane Treguidena est ainsi traduite par « il me tarde de dîner ». La robe d’un rouge super foncé annonce des notes de fruits denses et intenses au goût de cerise noire et de prunes sur une finale souple. Réservez ce Cahors pour les beaux jours d’automne avec un magret de canard, un pot au feu de gibier ou votre plat préféré. Prêt à boire dans sa jeunesse, ce vin a aussi le loisir de vieillir encore quelques années. (30,25 $)

Chroniqueuse vinicole depuis 25 ans, Janine Saine a collaboré à plusieurs magazines dont Vins & Vignobles dans lequel elle a signé de nombreux reportages aux quatre coins du monde. Également, elle est l’autrice de trois ouvrages œnogastronomiques, tous primés au Gourmand World Cookbook and Wine Awards.

2 comments

  • Nicole Barrette

    Très belle sélection de blancs, roses et rouges hors des sentiers battus. Toujours agréables de lire les suggestions de Janine Saine. Bravo!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.