Trois coups de cœur de la Loire

POnt de la Ville de Blois en Loire

Quand on me demande (souvent) mon cépage préféré et la région vinicole que j’aimerais visiter, je réponds (souvent) le cabernet franc et la vallée de la Loire. Une région à mon avis malheureusement sous-représentée chez nous. Dès que les maigres stocks arrivent, ils disparaissent aussitôt. Voici trois bouteilles qui ne seront pas là très longtemps.

Bouteille de vin rouge Domaine Catherine et Pierre Breton Bourgueil Cuvée Trinch Épaulé Jeté 2019Épaulé Jeté, Cuvée Trinch !, Catherine et Pierre Breton, 2018, Val de Loire, France

Dès que les cuvées de Catherine et Pierre Breton apparaissent, je bondis dessus. Tout simplement parce que c’est bio, parfois même nature et que c’est si bon à boire. Ce Bourgueil est savoureux, plein de caractère et très rassasiant. Surveillez aussi leurs belles cuvées Nuit d’ivresse et Clos Sénéchal. C’est magique. BIO. (25,70$)

Bouteille de vin rouge Domaine Arnaud Lambert Terres Rouges 2019Terres Rouges, Arnaud Lambert, 2019, Saumur Champigny, Val de Loire, France

Vinifié en cuves de béton, ce vin fait chanter le terroir ligérien. C’est bon, franc et gourmand. Le vigneron conseille de l’accompagner d’une souris d’agneau aux lentilles et
poivrons confits ou d’une tartine de jambon cru à la moutarde de moût de raisin ou encore d’un plateau de fromages. La preuve que ce genre de vin est si polyvalent. Et si facile à boire. BIO. (24,75$)

Bouteille de vin rouge Yannick Amirault Cote 50 2018Bourgueil, Cote 50, Y.Amirault, 2018, Val de Loire, France

Autre Bourgueil dont je suis friand, celui de Yannick Amirault. De beaux tanins mûrs, du fruit éclatant et des notes moins végétales de poivron que d’habitude. Un élevage en foudre et en jarres de grès pendant 7 à 12 mois lui donne un sacré caractère. BIO.(25,25$)