Trois savoureux vins blancs gastronomiques

Voici trois vins blancs proposant de généreuses trames aromatiques et des profils d’une heureuse polyvalence. Gastronomiques, ils deviendront de grands alliés à table.

Par Mélanie Frappier, avocate/sommelière – Club de vins Jessica Harnois

Muga BiancoMuga Rioja Blanco 2022, Espagne

L’histoire de Bodegas Muga débute en 1932 lorsque Isaac Muga et Aurora Caño s’installent à Haro dans le quartier historique de La Estación (quartier de la gare). Située au pied des Montes Obarenses dans la Rioja Alta, l’entreprise familiale actuellement dirigée par la troisième génération détient 250 hectares de vignobles, en plus de contrôler 150 hectares dont d’autres viticulteurs sont propriétaires. Les parcelles sont plantées de ceps de tempranillo, garnacha (grenache), mazuelo (carignan) et graciano pour élaborer les vins rouges ainsi que de viura et malvasia destinés aux blancs. La maison possède également sa propre tonnellerie et cuverie où un maître tonnelier, trois tonneliers et un « cubero », se spécialisant dans les grands fûts, confectionnent complètement les fûts utilisés pour le vieillissement des vins de Muga.
En vue de produire cette cuvée à la jolie coloration jaune paille, des parts égales de malvasia et de grenache blanc ont été ajoutées aux 80% de viura. Se dégage un séduisant bouquet floral, ponctué d’arômes citriques, de pomme verte et d’une pointe tropicale. A la dégustation, le vin démontre une texture ample, offre une savoureuse longueur aromatique, en plus de procurer une impression saline et minérale. D’une belle fraîcheur, il s’accordera très bien avec la pieuvre, les fruits de mer et le poisson à chair blanche. (20,80$)

La Trucha Rias BaixasLa Trucha Rias Baixas 2022, Espagne

Notas Frutales de Albariño est un domaine récemment fondé à Tea County dans la région de Rias Baixas. Le vignoble se situe sur la rive droite de la rivière Miño et compte 13 hectares plantés à une altitude entre 200 et 350 mètres. Les vendanges s’accomplissent manuellement et les raisins bénéficient de la proximité de la cave établie à moins de 3 km des vignes. De cette manière, les baies y arrivent en excellente condition en vue d’élaborer leurs cuvées, toutes deux produites à partir du cépage de l’albarino.
Habillé d’une brillante robe jaune paille ponctuée de reflets verts, ce vin dévoile un parfum expressif où se mêlent des notes florales et fruitées de poire, citron confit, melon miel et ananas. En bouche, il présente à la fois une agréable vivacité, une impression saline et une charmante onctuosité. La délicieuse trame aromatique se confirme, s’étirant sur les fleurs blanches et les fruits tropicaux. Tel qu’évoqué sur l’étiquette, ce vin sera idéal avec les fruits de mer et poissons, en ceviche ou en tartare. (28,75$)

Domaine Baud Deux grainsDomaine Baud Côtes du Jura Deux Grains 2019, France

Depuis 2016, le Domaine Baud est dirigé par la neuvième génération de vignerons, les soeur et frère Clémentine et Bastien. La création du domaine remonte cependant à 1742, moment auquel Jean-François Baud s’établit comme vigneron-tâcheron au Vernois. En 1950, René Baud, représentant la septième génération, se lance dans la revitalisation des 4 hectares de pieds de vignes, lesquels avaient soufferts du phylloxéra et des conséquences des deux guerres mondiales. La génération suivante procure un nouvel envol au vignoble l’étirant jusqu’à 20 hectares. Et depuis l’arrivée de Clémentine et Bastien, deux hectares additionnels se sont déjà ajoutés. Les parcelles s’étendent sur trois appellations géographiques, à savoir AOC Côtes du Jura, AOC Château-Chalon et AOC L’Étoile. Les cinq cépages jurassiens y sont plantés, alors que plus de 75% sont associés aux vins blancs.

Cette cuvée produite sous l’appellation AOC Côtes du Jura réunit dans un heureux mariage du chardonnay et du savagnin en parts équivalentes. Deux techniques se côtoient dans l’élaboration de ce vin à la robe d’un lumineux jaune doré. En effet, le chardonnay a été soumis à un élevage classique au cours duquel les fûts ont été ouillés. Autrement dit, suivant l’évaporation naturelle du vin dans les fûts, le vide ainsi créé a été comblé de manière à éviter le contact du vin avec l’air.

Le savagnin, quant à lui, a bénéficié d’un élevage de type oxydatif ou dit « sous voile ». Cette méthode consiste à laisser un vide d’air prendre place dans les fûts, entrainant alors la création d’un voile de levures à la surface du liquide, et fournissant des arômes distinctifs, tels que des notes de noix, d’amande, d’épices, de curry ou de pain grillé. Cette combinaison de processus fournit au vin des caractéristiques uniques et particulières.

Des arômes évocateurs de pomme jaune, de paille, d’amande et de noix émanent de la cuvée Deux Grains. Les notes oxydatives détectées au nez se confirment en bouche et mènent à une longue finale briochée. Au palais, ce vin est sec, rond, puissant et complexe. Grâce à son profil gourmand et harmonieux, il accompagnera merveilleusement le poulet, les tajines, les plats indiens et autres recettes généreuses en saveurs. Voilà le choix parfait pour une belle initiation aux vins oxydatifs du Jura ! (35,00$) Santé !

Avocate et sommelière, Mélanie Frappier s’implique dans le développement du Club de vins Jessica Harnois, notamment pour le Club VIP (vins d’importation privée). Elle anime aussi des dégustations de vins basées sur le jeu Vin mystère et rédige des chroniques en collaboration avec Jessica Harnois. De plus, elle cumule une vingtaine d’années d’expérience en cabinets d’avocats et au sein des services juridiques d’une grande entreprise, dont 10 ans en tant que gestionnaire d’équipes et de projets. La sommellerie est sa nouvelle passion.


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.