Trois vins pour les beaux jours !

, Trois vins pour les beaux jours !

Aux antipodes de l’Afrique et de l’Amérique en passant par Bordeaux, partez à la découverte de nouvelles étiquettes.

Par Janine Saine

Sutherland Vineyards Sauvignon Blanc Elgin 2020Sauvignon Blanc 2020, Elgin, Sutherland Vineyards, Western Cape, Afrique du Sud 

11 vins blancs, rosés et rouges font partie de la gamme Sutherland dont le vignoble est situé au sud-est de Cape Town à 9 km de l’océan Atlantique. Les différents cépages nobles cultivés bénéficient d’un climat maritime et génèrent des vins de facture moderne. D’emblée, ce Sauvignon blanc est facilement reconnaissable avec ses notes d’agrumes prononcées comme un mélange de pamplemousse rose et de lime fraîchement coupés. Beaucoup de fraîcheur s’anime sur la finale avec une acidité conviviale. Joyeux, savoureux et pas cher. (15,00 $)

Castel Pujol Folkore Tinto 2020Castel Pujol Folklore Tinto 2020, Rivera Uruguay

Niché aux confins de l’Amérique du Sud, l’Uruguay connaît un essor viticole avec ses 270 bodegas. La plupart des vignobles sont situés du côté de Rio de la Plata et reçoivent l’influence maritime de l’Atlantique. Importé par un Basque au milieu du 19e siècle, le tannat est devenu le cépage phare de ce pays. 

On ne peut rester indifférent à son étiquette qui représente une belle « mulita », créée par l’artiste Nicolas Sanchez. Juste et goûteuse expression du cépage tannat, assemblé avec du petit manseng, offrant un rouge d’une étonnante structure et surtout très agréable à déguster. Cultivé d’après une agriculture raisonnée et élaboré avec des levures indigènes et peu d’intervention dans le chai. Fruité bien équilibré, digeste jusqu’à ses tanins souples et sa finale en rondeur. (18,95 $)

Château La Raz Caman Côtes de Blaye 2017Château La Raz Caman 2017, Blaye Côtes de Bordeaux 

Sept générations de vignerons se sont succédés sur cette propriété familiale. Depuis 1973, Jean-François Pommeraud a su relever plusieurs défis pour restaurer ce domaine dont le chai, restructurer le vignoble et commercialiser les vins. Je dois avouer que j’ai toujours eu une préférence pour les vins Blaye rouges qui font partie de quatre autres dénominations Côtes de Bordeaux depuis 2009. Puissance mais aussi finesse au nez, on tombe sur des saveurs de fruits bien arrimées jusqu’à la dernière goutte d’une finale bien structurée. Un millésime qui a du cœur au ventre, invitant avec appétit une grillade d’agneau, des champignons farcis ou un plat de saucisses aux lentilles. (20,40 $)

Chroniqueuse vinicole depuis 25 ans, Janine Saine a collaboré à plusieurs magazines dont Vins & Vignobles dans lequel elle a signé de nombreux reportages aux quatre coins du monde. Également, elle est l’autrice de trois ouvrages œnogastronomiques, tous primés au Gourmand World Cookbook and Wine Awards.