Trois vins rosés de choix

Des verres de vin rosé

Depuis sa création, le rosé offre un éventail d’arômes et de goûts infinis. L’élaboration du vin rosé n’est pas née au siècle dernier. Car si on retourne à l’histoire vinicole depuis l’Antiquité, Égyptiens, Grecs et Romains produisaient un rouge assez clair qu’on désignait sous le nom de vinum clarum.

Par Janine Saine

La teinte du vin très pâle se rapprochait de ce qu’on obtient aujourd’hui avec les rosés, car on fermentait le vin sans peau ni pulpe, sans séjour en cuve ou en fût. Le produit final était très peu coloré.

Bien qu’il soit encore considéré comme un vin désaltérant sous le soleil estival, le rosé connaît depuis les deux dernières décennies un engouement tel qu’il se déguste tout au cours de l’année, soit à l’heure de l’apéritif, lors d’un cocktail dinatoire ou d’un repas festif. Plus affiné, il est devenu un vin de plaisir pour toutes occasions, mais également avec plus de substance.

Territoire de prédilection pour le rosé, la Provence demeure le fief où dès 1936 naît la production AOC des premiers rosés. Aujourd’hui plusieurs régions vinicoles tant françaises, européennes et du Nouveau Monde se consacrent à un pourcentage de rosé dans leur production.

Entre plusieurs rosés, vous hésitez. Voici trois suggestions gustatives.

Château d'Esclans Côtes de Provence Whispering Angel 2022Whispering Angel 2022, Côtes de Provence, Château d’Esclans

Bordelais d’origine et ayant une feuille de route impressionnante parmi toutes ses fructueuses aventures vinicoles tant aux États-Unis qu’en France, le producteur Sacha Lichine a su redonner au rosé de Provence ses lettres de noblesse en élaborant toute une gamme de vins incontournable. À prédominance de grenache, Whispering Angel, tel un soupir angélique, exhale des saveurs dont la qualité exprime indéniablement un savoir-faire inégalé. Élégance et délicatesse peu communes, généreuses notes fruitées fleurant la fraise sauvage et voguant sur une finale fraîche et légèrement corsée. Super classe ! (26,55 $)

E. Guigal TavelTavel 2020, E. Guigal

Quel délice que cette appellation Tavel qui ne produit que du rosé avec ses 930 ha cultivés principalement sur la rive droite du Rhône. Bien teinté et doté d’une jeune maturité, il ravit le palais avec de subtiles notes de rose fanées, de cerise délicatement mûries et d’épices. Grâce au cépage grenache noir en complément avec d’autres cépages locaux, le tavel prend une couleur d’un rose profond tirant sur l’orangé, mais demeure d’une grande fraîcheur en bouche. C’est un vin unique qui fera sensation sur une table de mets gastronomiques estivale. (27,75 $)

M. Chapoutier Marius 2022Rosé Marius 2022, Languedoc-Roussillon, M. Chapoutier

Saluons Marius, l’arrière-grand-père du producteur Michel Chapoutier qui disait : « Un bon vin, c’est un vin que l’on a envie de regoûter ». Les fanas du rosé seront plus qu’étonnés de découvrir ce magnifique vin frais et sec à un prix anti-inflationniste. Une ribambelle de petites baies entre fraises et framboises se font la fête sur une finale légèrement parfumée, ronde et savoureuse. Quoi de mieux pour vivre la vie en rose ! (13,95 $)

Chroniqueuse vinicole depuis 25 ans, Janine Saine a collaboré à plusieurs magazines dont Vins & Vignobles dans lequel elle a signé de nombreux reportages aux quatre coins du monde. Également, elle est l’autrice de trois ouvrages œnogastronomiques, tous primés au Gourmand World Cookbook and Wine Awards.


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Subscribe to get the latest posts sent to your email.