Un gewurztrawiner du Québec

, Un gewurztrawiner du QuébecVignoble de l’Orpailleur, Gewurztraminer, 2018, Dunham, Québec, Canada

Voir de plus en plus de cépages vinifera au Québec, cela fait plaisir. Car, ne nous voilons pas la face, les cépages hybrides comme le seyval, le frontenac et le vidal, c’est bien beau, mais sur les marchés et pour l’avenir, les possibilités sont plutôt limitées. L’Orpailleur semble avoir pris (enfin ?) le cap de l’audace avec de nouvelles cuvées parmi lesquelles le cabernet franc (curieux de le goûter un jour, moi qui raffole de ce cépage) et le chardonnay. Ajoutons-y maintenant le gewurztraminer qui m’a très agréablement surpris avec cette première tentative. C’est frais avec une jolie texture veloutée, des saveurs de fruits exotiques et sans le cliché de trop d’arômes de litchi. Servir bien frais. Seulement 1 000 bouteilles disponibles chez le producteur (29$).

 


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Subscribe to get the latest posts sent to your email.