Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûts

, Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûts

Le vin blanc regagne à nouveau en popularité et c’est tant mieux. Parfois plus difficiles à différencier les uns des autres pour certains, les blancs sont toujours intéressants à comparer afin d’en saisir les nuances. Histoire de sentir les contrastes de cépages et de régions, voici 10 bouteilles qui emmèneront vos papilles faire un petit tour du monde.*

, Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûtsWilliam, Vignoble Rivière du Chêne, 2017, St-Eustache, Qubec

Bon d’accord, peu nombreux sont les amateurs de vins qui connaissent les frontenac blanc, vidal, vandal-cliche, seyval blanc, swenson white et acadie, tous des cépages hybrides destinés à survivre dans nos contrées nordiques. Bien sûr, ce vin québécois n’a rien d’un chardonnay, d’un pinot grigio ou encore d’un sauvignon blanc. Après tout, tant mieux. Poire, agrumes et fruits exotiques, ce vin ne manque pas de relief, même si son petit côté légèrement racoleur des quelque 5 grammes de sucre résiduel viennent cajoler votre gosier. C’est vrai qu’avec une petite salade printanière, quelques croûtons et un morceau de chèvre, il ne s’en portera que mieux. (15,25$)

, Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûtsAmaral, Sauvignon blanc, 2017,Vallée de Leyda, Chili

Un seul mot pour définir ce sauvignon blanc : fraîcheur ! Rien de bien compliqué, juste un vin désaltérant vif aux notes de fruits exotiques, de mandarines et de fleurs blanches. C’est croquant et cela se prolonge dans le gosier avec un milieu de bouche qui peut surprendre par sa consistance. Bon rapport qualité prix du producteur chilien Montgras dans la Vallée de Leyda. (15,95$)

, Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûts
Melacce, Castello Colle Massari, Vermentino, 2016, Italie

Un bel exemple pour essayer le cépage vermentino qui ici est cultivé au pied d’un volcan éteint, dans la région de la Maremma toscane. Habituellement doté d’une faible acidité, ce raisin est tantôt assemblé, tantôt élaboré en monocépage. Colle Massari a préféré en faire un vin non assemblé élevé trois mois sur les lies en cuves inox pour lui donner un peu plus d’envergure. On est clairement dans le registre citronné, floral et même minéral. Avec sa belle tension en bouche, il sera parfait en apéro ou avec un poisson blanc. Bio. (18,90$)

, Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûtsCollefrisio, Vignaquadra, Pecorino, 2016, IGT Terre di Chieti, Italie

Connaissez-vous le pecorino ? Je ne parle pas ici du fromage, mais du cépage qui sévit dans les Abruzzes italiennes. C’est un blanc surprenant par son nez de feuilles de thé (tilleul) et de fruits à noyaux mûrs (pêches). C’est assez vif et sans aucune note boisée. La preuve qu’explorer les cépages autochtones de certaines régions vaut bien la peine de prendre des risques et d’acheter des bouteilles inconnues…(19,20$)

, Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûtsTawse, Chardonnay, 2015, Péninsule du Niagara, Canada

“Les vins canadiens, oui, tout le monde est prêt à consommer, mais ils sont toujours trop chers.” Le genre de plainte qu’on entend bien souvent dans les rangs des succursales de la SAQ. Des volumes de production trop bas pour être concurrentiels avec les pays bien établis, de petits rendements et des coûts de marketing prohibitifs, autant de raisons qui poussent les prix vers le haut. Dans le cas de ce chardonnay ontarien, sa baisse de prix le place dans le rayon des bonnes affaires. Beau fruité gourmand (pêche blanche) avec en filigrane une touche boisée établie mais qui ne prend pas toute la place. Du beau jus tout en harmonie. (19,95$)

, Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûtsDomäne Wachau, Riesling, Terrassen, Federspiel, 2016, Autriche

Rares sont les rieslings autrichiens sur notre marché. Celui-ci, élaboré à partir du vignoble en terrasses, est bien ficelé avec son fruité net d’agrumes, de pêche, d’abricot. Sans oublier cette pierre mouillée qui souligne l’ensemble. C’est droit, vibrant, rafraîchissant et n’ayez pas peur des 5 grammes de sucre résiduel, l’acidité recalibre le tout. Du beau fruit juteux tout en équilibre. (20,35$)

, Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûtsPlaneta Alastro, 2016, Sicile, Italie

Un bon vin sicilien que cet Alsatro du domaine Planeta. Le cépage principal (grecanico) y est agrémenté de grillo et de sauvignon blanc. Une jolie robe citron avec des reflets verts. Fruits jaunes à noyaux, poire et fruits exotiques, voilà la trame fruitée de ce blanc très frais et bien mûr. Quelques tapas ou même un souper de mets asiatiques seront de bonne compagnie.  Un domaine en conversion biologique. (22$)

, Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûtsEngelberg, Riesling, Arthur Metz, 2016, Alsace Grand cru, France

Un petit nouveau sur les tablettes qui débarque sans fanfare ni trompette. Un beau riesling grand cru d’Alsace bien sec issu de vignes plantées dans des sols caillouteux de calcaire. C’est très élégant, très fruité, avec étonnamment de matière en bouche et une franche acidité du cépage qui éclate. Un excellent compagnon avec une assiette de pétoncles ou tout autre fruit de mer grillé. (26,45$)

, Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûtsLa Moussière, Alphonse Mellot, Sancerre, 2017, Loire, France

Année après année, cette valeur sûre ne cesse de nous procurer ce petit plaisir coupable de bien boire à bon prix. Ce Sancerre finement ciselé irradie nos narines d’arômes de fleurs blanches, de fruit croquant et puis de cette rigueur minérale qui vient trancher le tout de belle façon. Un régal. Un sauvignon blanc très fin qui encadrera joliment bien votre tartare de saumon préféré. (29,85$)

, Un tour du monde en 10 vins blancs pour tous les goûtsSequoia Grove, Chardonnay, 2015, Napa Valley, Californie, États-Unis

Amateurs de chardonnay californien à la bouche grasse et aux notes beurrées et boisées, ne cherchez plus, voici votre bouteille pour la fin de semaine. Le millésime 2015 fut encore frappée par la sécheresse, causant une récolte précoce. Au domaine Sequoia Grove, on a décidé, histoire de préserver l’acidité du raisin, de ne pas procéder à la fermentation malolactique (une technique visant à assouplir les acides du vin). Le résultat est plutôt réussi avec du velours en bouche mais avec une belle vivacité. Citron confit, pain grillé, épices douces, longue finale en bouche. Un vin voluptueux pour une belle occasion. (41,75$)

*cliquez sur la bouteille pour les disponibilités en succursales


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.