La Savoie, une région à boire

vins de Savoie, La Savoie, une région à boire

Des producteurs de la Savoie étaient récemment de passage à Montréal afin de faire découvrir le vignoble, mais également sa montée en gamme depuis les dernières années. Brève incursion au cœur des vignes savoyardes !

Par Marie-Ève Blanchard

Une terre viticole riche en cépages autochtones

À l’instar du Jura, cette très petite région viticole couvre désormais environ 2000 hectares. Bordé par trois villes, Albertville, Chambly et Annecy, ce territoire est assez montagnard. Les coteaux escarpés s’élèvent à une altitude entre 250 et 500 mètres et baignent dans de nombreux microclimats.

On dénombre donc trois zones du vignoble de Savoie : celle qui s’étend autour de la cluse de Chambéry et la combe de Savoie et qui produit surtout des vins d’appellation contrôlée de Savoie ; celle au sud du lac Léman et au nord d’Annecy, qui donne exclusivement des vins d’appellation contrôlée de Savoie; et celle de Chautagne et Jongieux qui s’étend autour du lac Bourget, le long du Rhône, avec des vignobles produisant leSeysell, des vins de caractère au nez floral, et, au nord-est aux alentours de Frangy, la Roussette.

Carte du vignoble de la Savoie

Carte du vignoble de la Savoie

Malgré sa petitesse, le vignoble savoyard peut se targuer d’avoir plus d’une vingtaine de cépages dont sept uniques au monde, soitl’altesse, le gringet, la jacquère, la molette et trois mondeuses, la blanche, la Persan et la noire. Cinq ou six nouveaux cépages autochtones devraient apparaitre au cours des prochaines années, assure Franck Berkules, responsable de la communication de l’Interprofession des Vins de Savoie.

On y trouve également des cépages originaires de Bourgogne (chardonnay, pinot et gamay) qui se sont très bien acclimatés.  La Savoie est également le second département de France, derrière le Vaucluse, producteur de plants de vigne. Une soixantaine de pépiniéristes viticoles y cultivent des plants de vignes dont 25 millions sont annuellement vendus et destinés à la Bourgogne et la Champagne.

Les Vins de Savoie en quelques chiffres

 

4 Appellations :

  • Vin de Savoie (16 rouge, blanc, rosé) l’appellation prédominante.
  • Roussette de Savoie (4 crus blancs)
  • Seyssel (exclusif blanc)
  • Crémant de Savoie

20 dénominations géographiques :

Ayse – Crépy – Marignan – Ripaille – Marin – Frangy – Chautagne – Marestel – Jongieux – Monthoux – Monterminod – Saint Jeoire Prieuré – Apremont – Les Abymes – Chignin – Chignin Bergeron – Montmélian – Arbin – Cruet – Saint Jean de la Porte

 

 

23 cépages, dont sept uniques au monde.

 

 

2050 hectares de vignes en production.

 

 

15 millions de bouteilles produites annuellement.

Le blanc à l’honneur !

La Savoie produit essentiellement des vins blancs, 70 % de sa production, au goût acidulé et riche en gaz carbonique naturel. Leur faible taux en alcool et la pluralité des cépages autochtones font en sorte qu’ils sont présentement de plus en plus prisés. Ce sont des vins qui ont énormément de fraicheur et une belle acidité. Essentiellement, il y a la jacquère, cépage le plus répandu, il représente 40 % du vignoble savoyard. Il donne des vins légers, plutôt simples, qu’on voit souvent en accompagnement de fondues ou raclettes.

Le Roussanne, appelée en Savoie Bergeron, donne des vins frais, généralement onctueux aux arômes floraux et de miel. Typiquement savoyard, l’Altesse est un cépage en progression, il est cultivé sur environ 340 hectares, et dévoile des vins secs qui gagnent en complexité au vieillissement. Aussi endémiques du vignoble, la molette, la mondeuse blanche et le gringet, un cépage ancien qui provient de la vallée de l’Arve et qui s’apparente énormément au savagnin, constitue ensemble seulement une cinquantaine d’hectares du vignoble.

Vins de la Savoie

Photo : Marie-Ève Blanchard

Du côté des vins rouges, c’est essentiellement la mondeuse noire qui se démarque au détriment du Gamay qui tend à être de moins en moins exploité. Emblématique de Savoie, elle donne un vin de caractère avec une belle robe pourpre aux arômes de petits fruits qui gagne à se révéler après quelques années de vieillissement. On trouve également dans le vignoble du Pinot noir, introduit dans la région après la Seconde Guerre mondiale.

Producteurs de vins de la Savoie

Producteurs de vins de la Savoie (photo : Marie-Ève Blanchard)

Finalement, le Crémant de Savoie jouit d’un beau succès et son appellation n’a été officialisée qu’en 2015. Sa production répond à un cahier de charges strict afin de se distinguer et ne pas ressembler à d’autres crémants. Il est issu exclusivement d’une vendange manuelle, ne peut être commercialisé qu’à partir d’une période d’élevage minimale de 12 mois et 60 % de son assemblage doit être effectué à partir de cépages autochtones, Jacquère et Altesse (dont 40 % minimum de cépage Jacquère. La minéralité des terroirs de Savoie apporte une fraicheur unique au Crémant de Savoie, avec des arômes d’agrumes, de fleurs blanches. C’est un vin effervescent élégant aux bulles fines avec une attaque fraîche.

Deux vins dégustés dont les maisons se retrouvent à la SAQ :
Château d’Apremont, Apremont 2020, Cuvée spéciale, Jacques de Montmayeur Savoit, France

Plus connu des vins de Savoie, L’Apremont est issu de la jacquère et est conservé sur fines lies. C’est la référence quant à la reconnaissance et la typicité des vins de Savoie. Nous avons ici un vin avec une robe jaune clair, fruité et aérien, signature de la jacquère, avec une belle minéralité, des notes délicates de fruits blancs et une finale légèrement acidulée de citron. À boire jeune avec poisson ou salade ou encore idéal pour l’apéro.

Chignin Bergeron – Exception 2019, AOC Vin de Savoie, Maison Bertholier, France

Ce Chignin Bergeron est un assemblage de quatre parcelles de Roussanne, appelée localement Bergeron, présentement en conversion biologique. Il arbore une belle robe or brillante. Une belle élégance, des notes de miel et de pêche, de la fraicheur avec un léger gras en bouche et une belle minéralité. Idéal avec des viandes blanches, fromages ou foie gras.

Une belle découverte 

Mondeuse Domaine Vendage Mondeuse, Le Coz, 2020, Domaine Vendange, 100% Mondeuse, Savoie, France

Ce vignoble familial, dont le patronyme du vigneron ne peut être on ne peut plus approprié, est situé en Combe de Savoie sur les contreforts du Massif des Bauges. Les vignes en coteaux bénéficient d’une exposition plein sud. Beau coup de cœur pour le Coz 2020, une mondeuse qui arbore une belle robe violette, des arômes de poivre, de petits fruits noirs et d’épices. Un vrai vin de terroir avec un bel équilibre et des tannins soyeux.

Journaliste et grande voyageuse, Marie-Eve Blanchard est passionnée de l’ailleurs et de culture sous toutes ses formes. Elle a signé des reportages touristiques ou liés à l’art de vivre des magazines et publications tels qu’Espaces, Caribou, Le Devoir, Virage, Évasion et est l’autrice de plusieurs guides de voyage publiés notamment chez Guides Ulysse. Son amour de l’ailleurs lui offre l’occasion de jumeler sa passion pour l’histoire et les rencontres et d’approfondir ses passions et connaissances pour les cultures culinaires et les vins. Vous pouvez la suivre sur TwitterInstagram, sur sa page Facebook ou sur son blogue personnel.