Trois vins français à ne pas manquer

vins français, Trois vins français à ne pas manquer

Il est encore temps de se procurer ces trois vins français dont il ne reste actuellement que de petites quantités. Ils valent le détour et méritent d’être sélectionnés si on a la chance de les croiser. Faudra cependant faire vite!

Par Mélanie Frappier, avocate/sommelière – Club de vins Jessica Harnois

Jean-Claude Boisset Bourgogne Les Ursulines Chardonnay 2022Jean-Claude Boisset Bourgogne Les Ursulines Chardonnay 2022

La Maison Jean-Claude Boisset s’articule autour de la cuverie, érigée sur le site d’un couvent des Ursulines du Moyen Age. Un lieu où rien n’est laissé au hasard. Inspiré par la géobiologie et l’architecture sacrée, il a été bâti selon les règles du nombre d’or, qui est directement lié à la suite de Fibonacci, et positionné selon la trajectoire du soleil, des cycles de la lune et de l’ensemble des autres astres.

Son dôme, qui intègre un oculus, est végétalisé pour servir d’isolant et évoque visuellement l’aspect des tuiles composant les toitures si distinctives dans la région. C’est dans cet écrin que les vins de la maison sont élaborés avec soin et selon une approche comprenant le moins d’interventions possibles.

Ce chardonnay se pare d’une belle robe d’un jaune brillant aux accents dorés. Émanent des arômes de pomme jaune, d’agrumes etde poire, auxquels s’ajoutent du poivre blanc ainsi que des notes boisées et de pain grillé. Il est bien équilibré entre sa rondeur en bouche, son acidité rafraîchissante et une heureuse impression de minéralité. Il offre par ailleurs une longueur fruitée menant à une finale légèrement vanillée. Ce vin gourmand s’harmonisera à merveille avec les pâtes aux crevettes sauce crémeuse. Il pourra être dégusté dès sa jeunesse ou déposé en cellier pour encore 3 à 5 ans.  (25,05$)

Maison les Alexandrins par Nicolas Perrin Crozes-Hermitage 2021Maison les Alexandrins par Nicolas Perrin Crozes-Hermitage2021

La Maison les Alexandrins regroupe trois vignerons passionnés et grands curieux du nord de la Vallée du Rhône.Nicolas Jaboulet,Guillaume Sorrel et Alexandre Caso sont animés par cette volonté de rechercher des trésors, très souvent des vignes oubliées ou de vieilles vignes sur des terroirs d’exception, de manière à offrir la plus haute expression de l’appellation.Leur philosophie se fonde sur un style à la fois contemporain et intemporel où le classicisme est ainsi revisité.Dans le cas de ce vin en provenance de l’appellation Crozes-Hermitage, une partie de l’assemblage provient du village de Beaumont Monteux et est complété par des vins provenant du lieu-dit les Pends, proche de Mercurol. Une combinaison qui procure un profil gourmand, avec de la profondeur et une belle acidité.

Cette cuvée élaborée à partir de syrah dévoile une robe d’une vibrante couleur violacée. Un nez fort attrayant se dégage : des fruits rouges bien mûrs, où s’entremêlent des notes florales et doucement épicées. Au palais, il est très fruité, agréable à boire, présente des tanins fondus et tout en longueur. Ce vin chaleureux et élégant fera un heureux mariage avec une variété de grillades. Il pourra être apprécié dès maintenant ou dégusté dans les 5 ans. (31,00$)

E. Guigal Saint-Joseph 2019Guigal Saint-Joseph 2019

Le Domaine Guigal, fondé en 1946 par Etienne Guigal à Ampuis, s’étend au sud de Lyon au cœur de l’appellation Côte-Rôtie. Un endroit où les pentes sont abruptes, suivent le cours du Rhône et sont cultivées en terrasses depuis l’antiquité. La maison compte de nombreux vignobles parmi les grandes appellations de la Vallée du Rhône. En 1995, elle a fait l’acquisition du célèbre Château d’Ampuis, lieu d’importance historique où s’effectue, depuis 2003, une nouvelle activité : la tonnellerie. Dès lors, dans les bâtiments annexes datant du XVe et XVIIe siècles, 800 pièces neuves sont confectionnées afin de répondre aux besoins annuels du domaine. Philippe Guigal, représentant la troisième génération, est aujourd’hui l’œnologue de la maison et poursuit ainsi l’œuvre familiale.

Ce vin issu de la syrah arbore une robe d’une sombre couleur rubis. Montent des arômes prononcés de fruits noirs mûrs, rehaussés d’épices et d’accents boisés découlant d’un élevage en fûts pendant environ 24mois. À la dégustation,il est généreux avec des tanins élégants, un boisé bien intégré et une agréable longueur menant à une finale de chocolat noir. Ce vin racés’accordera parfaitement avec les viandes rouges. Il est prêt à boire dès aujourd’hui ou pourra vieillir 10 ans. (46,75$) Santé !

Avocate et sommelière, Mélanie Frappier s’implique dans le développement du Club de vins Jessica Harnois, notamment pour le Club VIP (vins d’importation privée). Elle anime aussi des dégustations de vins basées sur le jeu Vin mystère et rédige des chroniques en collaboration avec Jessica Harnois. De plus, elle cumule une vingtaine d’années d’expérience en cabinets d’avocats et au sein des services juridiques d’une grande entreprise, dont 10 ans en tant que gestionnaire d’équipes et de projets. La sommellerie est sa nouvelle passion. 

One comment

  • Claude Boileau

    Merci pour l article! Je su8is allé chez Boisset c’est spectaculaire.