Les vins de Saget-La Perrière, entre la sagesse et la jeunesse!

Les vins de Saget-Laperrière

On parle depuis quelques temps des vertus de l’élevage des vins sous la mer. Un des pionniers, sinon le premier, de cette pratique innovante qui permet semble-t-il d’obtenir des vins aux arômes plus marqués, avec moins d’astringence et un excellent potentiel de garde, fut nul autre que Jean-Louis Saget, patron à l’époque de la maison Guy Saget à Pouilly sur Loire.

Par Jacques Orhon, sommelier, auteur et globe-trotter du vin

C’était au début des années 1990 et nous avions relayé la nouvelle qui avait marqué les esprits. Toujours est-il que le sens visionnaire du sympathique vigneron semble avoir perfusé dans les veines de ses deux enfants, Arnaud et Laurent. C’est ce dernier que j’ai rencontré dernièrement à Montréal.

Laurent & Arnaud Saget

Laurent & Arnaud Saget

Après des études en marketing et communication à Paris, et un cursus en commerce international à Dijon, périodes pendant lesquelles il a fait de nombreux stages en viticulture et en vinification, Laurent a transmis à sa famille sa vision contemporaine du vin. Il s’est même offert des vendanges à La Romanée-Conti, et tout comme Arnaud, ils ont baigné dans l’affaire familiale depuis l’enfance, représentant aujourd’hui la neuvième génération qui cultive le sauvignon à Pouilly-sur-Loire, ce qui n’est pas rien.

La cave de La Perrière

La cave de La Perrière

Aujourd’hui, avec 300 hectares en propriété, auxquels on en ajoute autant en achat de raisins, le tout répartis sur cinq propriétés distinctes mais réunies sous la bannière Saget La Perrière, cette société qui a le vent en poupe propose à sa clientèle une diversité intéressante de vins.

Suite à la dégustation qui nous a été proposée, allons maintenant à la découverte de plusieurs d’entre eux, tous aussi représentatifs des principales régions viticoles de la Vallée de la Loire d’où ils proviennent.

Domaine des Grandes Espérances Barbule Crémant de LoireBarbule, Crémant de Loire, Domaine des Grandes Espérances

Excellent début avec ce crémant d’un domaine qui porte bien son nom, installé au cœur de la Touraine sur la commune de Mesland. En effet, j’ai beaucoup aimé cet effervescent doté de bulles très fines, élaboré en bio avec du chenin blanc qui a poussé sur des sols d’argile à silex. Au nez, les notes florales de cet extra brut (3.6 g. de sucre résiduel par litre; parfait pour les diabétiques) sont très présentes, tandis que des saveurs de fruits blancs s’expriment en bouche avec toute la noblesse et la fraîcheur que le cépage ligérien est capable d’offrir. Un vrai régal! (25,95$)

La Petite Perrière Sauvignon Blanc 2022La Petite Perrière, Sauvignon blanc 2022, Vin de France

Fidèle à la personnalité du cépage, ce vin se distingue par de jolies fragrances fruitées, notamment d’agrumes, mais sans les défauts que l’on trouve dans certains vins de sauvignon, coincés entre les asperges vertes et le pipi de chat. Certes, et c’est tout à fait légitime à ce prix, si le vin est sec et joliment fruité, il n’a pas la matière et l’élégance que l’on espère trouver dans les bonnes cuvées de Sancerre. Un vin sympa, léger et sans prétention! (14,25$)

La Petite Perrière Pinot Noir 2021La Petite Perrière, Pinot noir 2021, Vin de France

Comme son petit frère en blanc, La Petite Perrière en rouge est une des signatures de la maison, issue d’une sélection rigoureuse dans les bons terroirs du Centre-Loire. Elle n’est pas seulement une alternative intéressante, côté prix, au pinot noir bourguignon, mais représente assez bien l’idée que l’on se fait d’un pinot de la Loire, avec sa robe très franche, et son nez, certes moyennement expressif, mais doté d’un joli fruité-cerises qui se poursuit en bouche. Rien d’extravagant, mais un vin-plaisir à prix très raisonnable! (17,00$)

Château de la Mulonnière Rock M' Roll 2020Rock M’ Roll, Chenin blanc 2020, IGP Val de Loire

Nous revoici avec un chenin blanc, version tranquille, mais issu cette fois du Château de la Mulonnière, domaine angevin acquis en 2003, situé à 25 km d’Angers, à Beaulieu-sur-Layon, village reconnu pour ses grands moelleux. Avec sa très jolie robe teintée de reflets dorés, le raisin, vinifié en sec, procure au nez de délicats arômes floraux et miellés, et en bouche une vivacité et une belle rondeur qui permettra de savoureuses harmonies de table, avec des saint-Jacques ou des pétoncles, c’est selon. Un vin fruité tout en équilibre et d’une bonne longueur! (20,40$)

Les Grandes Espérances Le Génie Orange 2021Génie Orange 2021, Domaine des Grandes Espérances, Vin de France

Troisième déclinaison du cépage chenin, pour les amateurs de vins oranges qui se feront plaisir avec cette cuvée présentée dans un joli flacon de 500 ml. Certifié en bio, ce vin original a été conçu avec des raisins qui ont macéré dans des petits fûts plusieurs semaines, puis élevé dans des barriques pendant quelques mois. Nul doute que la matière fruitée est au rendez-vous, avec en prime une finale agréable, légèrement amère. (23,65$).

J’ai adoré aussi La Java des Grandes Espérances, un sauvignon blanc en AOP Touraine à 17,95$, mais il en reste très peu dans le circuit. Même chose pour le Locus IGP Val de Loire à 19,00$, élaboré avec le fameux melon blanc, cépage du muscadet. Produit sur les terroirs de Mouzillon, et de Clisson, commune du Pays nantais où la famille Saget s’est implantée, le vin est typé avec de subtiles notes iodées. Bref, deux vins à surveiller, tout comme leurs deux cuvées de Sancerre, La Perrière et le magnifique Mégalithe, ainsi que leur pouilly-fumé du Domaine des Terres Blanches.

La cuisine du restaurant La Chronique

La cuisine du restaurant La Chronique

Enfin, soulignons encore une fois la cuisine exquise de La Chronique, restaurant où il fait bon revenir goûter aux spécialités concoctées avec brio par Marc de Canck et Olivier de Montigny. La société Saget La Perrière est représentée au Québec par l’agence Vineo.

Jacques Orhon est maître sommelier et cofon­da­teur de l’Association canadienne des sommeliers professionnels. Conférencier, professeur, expert en dégustation et véri­table globe-trotteur du vin, il parcourt depuis un demi-siècle les vignobles du monde. Ses ouvrages ont été maintes fois récompensés; lui-même a reçu le Prix Hommage dé­cerné par A3Québec, association qui représente l’industrie des vins et des spiritueux.


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Subscribe to get the latest posts sent to your email.