Vins du Nouveau Monde et de l’Ancien Monde ? Et la Chine, alors ?

, Vins du Nouveau Monde et de l’Ancien Monde ? Et la Chine, alors ?

Dans les dégustations à l’aveugle, l’Ancien Monde fait généralement référence aux pays d’Europe centrale tels que l’Italie, la France, l’Espagne et le Portugal, qui comptent également le plus grand nombre d’appellations de vins et de cépages.

Par Gabriel Riel-Salvatore

Plus précisément, les régions de l’Ancien Monde sont des zones viticoles situées en Europe, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et dans les Balkans. Elles comprennent, entre autres, la Hongrie, l’Allemagne, la Tunisie, le Liban, la Croatie, Israël et la Géorgie.

Les régions du Nouveau Monde sont des régions qui ont adopté les pratiques viticoles des régions de l’Ancien Monde (principalement la France) pour créer leurs propres industries. Elles comprennent toute l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Australie, l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et d’autres encore. Pour les amateurs, la Roumanie peut sembler être un nouveau phénomène, mais elle fait partie de « l’Ancien Monde » au même titre que l’Autriche, la Bulgarie, la République tchèque et la Slovaquie.

Vignobles du Vieux Monde

Des pays comme le Liban ou Israël sont parfois plus difficiles à caractériser. Pourtant, les Juifs produisaient du vin bien avant la naissance du Christ et les Phéniciens ont contribué à répandre la viticulture dans toute la Méditerranée antique. Il existe également de nombreuses preuves de l’existence de la viticulture à Sumer (l’Irak, l’Iran et la Turquie actuels) et en Égypte au cours du troisième millénaire avant Jésus-Christ.

Certains affirment que ces premiers pays producteurs de vin devraient donc être définis comme le « Monde Antique ». Un terme qui pourrait également être utile pour désigner d’autres nations productrices de ce que l’on appelle l' »Ancien Monde », telles que la Grèce et la Géorgie. Cette dernière est considérée comme le « berceau du vin », car les traces de vinification dans le Caucase du Sud remontent à 6 000 ans avant Jésus-Christ ! Les libations étaient des pratiques courantes dans la majeure partie de l’Antiquité.

Entre le XVIIe et le XIXe siècle, les colons espagnols et britanniques ont introduit les technologies de la viticulture et de la vinification dans des pays comme l’Afrique du Sud, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les Amériques, pays aujourd’hui considérés comme des producteurs de vin du « Nouveau Monde ». Les immigrants allemands et italiens, qui espéraient reproduire un petit morceau de leur pays d’origine partout où ils débarquaient, ont également contribué à répandre la production de vin dans la plupart des pays du Nouveau Monde, y compris le Brésil.

La Chine

La Chine, croyez-le ou non, est récemment devenue le septième producteur mondial de vin (OIV, 2017) et joue désormais un rôle de plus en plus important dans l’industrie viticole mondiale. Pourtant, sa position en termes d’étiquetage pour les amateurs de vin n’est pas encore claire. Classée ni dans le Nouveau ni dans l’Ancien Monde, la Chine a récemment été qualifiée de « nouvelle catégorie du Nouveau Monde ». 干杯 Gānbēi !

Sources : National Geographic, Concours de vins de Londres, Wine Economics and Policy, Verve Wine

Gabriel Riel-Salvatore est un créateur numérique, un juge international, un éditeur et un traducteur spécialisé dans le secteur du vin depuis plus de 20 ans. Il est le rédacteur en chef et le rédacteur culinaire pour PanoramItalia, un magazine canadien qui fait la promotion du style de vie à l’italienne, depuis 15 ans. Chef amateur, photographe et styliste culinaire, il a lancé le blog Gabi’s Italian Food Blog.


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.