Trois vins rouges bordelais tout en fruits

Certains cépages se prêtent particulièrement bien à l’élaboration de vins rouges fruités. Le merlot fait partie de ce groupe. Et qui dit merlot, dit également Bordeaux ! Une région bien connue et établie pour ses vins composés notamment de cabernet sauvignon et de merlot, ce dernier étant le cépage le plus répandu dans la région.

Par Mélanie Frappier, avocate/sommelière – Club de vins Jessica Harnois

Voici donc trois vins élaborés majoritairement avec du merlot qui donnent l’impression d’avoir déposé un véritable bol de fruits frais sur la table.

Château La Mothe du Barry Bordeaux supérieur 2020

Le Château La Mothe du Barry est situé à Moulon, tout juste au sud de la Dordogne et à une douzaine de kilomètres de Saint-Emilion, région de prédilection pour le merlot. Ce vignoble est dirigé par Joël Duffau, 9ème génération de vignerons de sa famille, et bénéficie de la certification biologique. Afin de préserver au maximum les arômes fruités qu’offre ce cépage, une vinification et un élevage en cuve en inox ont été faits.

Château la Mothe du Barry Bordeaux Supérieur 2020

Ce merlot à 100% arbore une magnifique robe couleur cerise avec des éclats violacés. Un charmant bouquet de cerise, fraise et framboise s’en dégage. À la dégustation, on retrouve les mêmes arômes fruités et des tannins souples. De subtiles notes de calcaire rappellent que les vignes sont plantées dans le sol argilo-calcaire de la commune. Ce vin sec frais et goûteux sera parfait avec un magret de canard. (16,35$)

Château La Grange Clinet Grand Claret Bordeaux 2018

Le Château La Grange Clinet est situé dans le village de Saint-Caprais, à 15 km au sud de Bordeaux, sur la rive droite de la Garonne. La famille Haury a d’abord acheté en 1983 une parcelle de 48 hectares afin d’y planter son vignoble dans l’appellation Premières Côtes de Bordeaux. La propriété occupe aujourd’hui une superficie de 53 hectares.

Château La Grange Clinet Grand Claret Bordeaux 2018Cet assemblage de merlot à 68 %, de cabernet sauvignon à 17 % et de cabernet franc à 15 % présente une robe rubis avec des reflets qui tendent sur le grenat. Le nez est très attrayant composé de fruits mûrs, comme la cerise, la canneberge et la mûre, rehaussés d’un peu d’épices. En bouche, les fruits et les épices restent présents, auxquels s’ajoutent des notes boisées découlant d’un élevage de 8 à 18 mois en fûts de chêne français. Les tanins sont déjà souples, mais le vin sera encore plus savoureux une fois carafé. Il accompagnera à merveille une pièce de bœuf. (17,90$)

Chevalier Valette Lalande-de-Pomerol 2019

Le Château Perron est une propriété familiale de 36 hectares, située à 10 kilomètres au nord-ouest de Saint-Emilion, et actuellement dirigée par la 3egénération de la famille Massonie. Une conversion du vignoble vers la culture biologique a débuté en 2019 et sera complétée cette année. Le travail de la vigne est abordé de manière à développer un système immunitaire plus fort afin qu’elle puisse se défendre elle-même au besoin. L’encépagement comprend principalement du merlot accompagné de cabernet sauvignon et de cabernet franc.

Chevalier Valette Lalande-de-Pomerol 2019Cet assemblage de merlot à 70 % et de cabernet franc à 30 % a été élaboré à partir de raisins qui ne sont pas issus du domaine du Château. La vinification a eu lieu dans des cuves en inox et sans élevage sur le bois. Sa robe est rubis et une belle variété d’arômes fruités de cerise, fraise, framboise et cassis s’en dégagent. À la dégustation, les fruits sont toujours en valeur avec des tan-ins souples résultant en un vin sec frais, élégant et gourmand. Il formera un heureux mariage avec une pieuvre grillée ou toute autre grillade. Ce vin estival est une belle opportunité, car il fait partie des moins chers de son appellation. (24,55$) Bon été et santé !

Avocate et sommelière, Mélanie Frappier s’implique dans le développement du Club de vins Jessica Harnois, notamment pour le Club VIP (vins d’importation privée). Elle anime aussi des dégustations de vins basées sur le jeu Vin mystère et rédige des chroniques en collaboration avec Jessica Harnois. De plus, elle cumule une vingtaine d’années d’expérience en cabinets d’avocats et au sein des services juridiques d’une grande entreprise, dont 10 ans en tant que gestionnaire d’équipes et de projets. La sommellerie est sa nouvelle passion. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.